Acquisition des habiletés numériques








télécharger 12.56 Kb.
titreAcquisition des habiletés numériques
date de publication21.07.2017
taille12.56 Kb.
typeDocumentos
m.21-bal.com > droit > Documentos
Acquisition des habiletés numériques

Le poète, même le plus réfractaire aux mathématiques, est bien obligé de compter jusqu’à douze pour composer un alexandrin. Raymond Queneau.

Développement des compétences numériques : Les nombres.

5 à 6 % des individus sont dys-calculiques, réelles difficultés avec les nombres. Permettent de nous situer (adresse, poids, taille). Computer « machine à compter ». Sont présent partout, au quotidien. Capacité des enfants à comprendre et à utiliser les nombres qui a un rôle décisif dans la qualité des premiers apprentissages scolaires, et dans l’insertion professionnelle. Comment ces compétences numériques se développent ? Et quand ?

  1. Le nombre chez l’animal et le bébé.

L’histoire des nombres correspond aux capacités que nous avons, comment cela se développe chez l’être humain. Dimension orale et écrite (comme en musique). Distinction entre les trois premiers chiffres et les suivants. Capacités de discrimination numériques que nous avons. Pour les chiffres romains, on n’a pas continué à aligner les barres car perceptivement c’était trop difficile. I- II- III- IV. Limite du focus attentionnel. 1 2 et beaucoup, trois = très beaucoup. Avant, les civilisations n’avaient pas la notion des nombres telle que nous l’avons. Warlpiris : civilisation qui n’a pas de chaîne numérique, 1, 2, quelque, beaucoup. Comment faire pour dépasser cette limite de 3. On s’est mis à utiliser les différentes parties du corps pour décomposer, le bébé compte sur ses doigts. Notre civilisation compte les nombres en base 10 (deux mains). Certaines civilisations comptent en 20. Aujourd’hui encore, certaines civilisations comptent comme ça. Le comptage avec les parties du corps, en nouvelle Guiné, le poignet était associé au nombre 6, le sein gauche était égal à 9. Tradition orale, pour 6 on dot poignet. Difficultés de compréhension, à un moment on est bloqué. Les Indiens Lengua du chaco au Paraguay, syntaxe additive, multiplicative. «  6= 1 sur l’autre main » « 11 = deux mains et un doigt », principe de notation moderne. On a quand même des traces de la base 20 « 80, 4 x 20 ».

Notre système actuel est le fruit d’une longue évolution (IFRAH, 94). En dit long sur nos capacités, adaptatives. Notre système est le reflet de nos capacités cognitives. Reflet de notre capacité à inventer des principes nouveaux. Notre système n’est pas universel, il peut peut-être, encore évoluer.

Evolution de la numérotation écrite : Il est devenu nécessaire de garder une trace des quantités. Troc et commerce. Calculis = cailloux, à chaque mouton on mettait un petit caillou. Partout dans le monde, un peu au même moment, chacun a trouvé une solution à ça, l’outil change mais l’idée est la même : garder une trace écrite de la quantité. Gravure de marques sur les os, le bois (7= IIIIIII). Problème : du fait de nos capacités perceptives, cette représentation n’est pas aisément lisible. IIIII. Remplacement de ces groupes par un symbole unique. Exprimer de grands nombres exige de nombreux symboles (37 = XXXVII), donc expression des nombres par une combinaison de multiplications et d’additions (dizaines, centaines, unités). Cette notation souffre d’une répétition des symboles « centaines, dizaines », on a donc inventé la notation positionnelle (abrégée), on a retiré le mot dizaine, centaine, unité, on a gardé la place du nombre.

Existe-t-il des compétences numériques avant le langage ? (ou sans le langage). On s’intéresse à l’animal qui n’a pas le langage. Premières recherches, Hans le cheval, exemple de ce qu’il ne faut pas faire en psychologie expérimentale. Années 50/60, un chercheur était persuadé que certains animaux avaient des compétences de calcul. Un chercheur a appris à calculer à son cheval. Après plusieurs années, le cheval était capable de répondre à des questions arithmétiques, de vraies opérations (34+12). Tapait avec le sabot, autant de fois qu’il devait. Interrogation de la communauté scientifique. Le dresseur, par des mimiques de l’humain, était tellement en attente que, lorsque le cheval se rapprochait du résultat, il produisait des mimiques que le cheval percevait. Attention aux attentes.

Expérience qui a retardé la recherche sur les compétences numériques des animaux.

Expériences très contrôlées. 3 grandes catégories : (mêmes catégories que chez le bébé, organismes qui n’ont pas le langage).

  • Discrimination des numérosités (savoir lequel des deux ensembles a le plus ou le moins d’éléments. On ne dit pas quantité, car ils n’ont pas la chaîne numérique verbale. L’animal comme le bébé, voient la différence entre 2 quantités.

  • La cardinalité (savoir qu’un nombre désigne une quantité, la quantité d’une collection, total) et l’ordinalité (savoir qu’un nombre vient après le nombre précédent, l’ordre est très important).

  • Calcul.

Expériences scientifiques : débuts difficiles, certaines fables annoncent la compétence numérique des animaux, mais on n’a pas pu la tester. MECHNER (1958), rats appuyant sur le levier. Le rat est- il capable de quantifier les appuis sur le levier ? Si le rat n’appuyait que trois fois, la lumière s’éteignait. On le motivait par la nourriture (récompense). Les rats sont capables d’appuyer le nombre de fois désirés. Levier A est programmé pour 4 appuis. Le levier B délivre une récompense si le rat a appuyé suffisamment de fois. Peu de marge d’erreurs à 4, plus à 12 appuis ou à 16. Le rat est capable de quantifier, il ne sait pas compter, mais a une certaine sensibilité à la quantité. Le rat se rend peut être compte du temps qui passe, moins que la quantité peut être. Le rat doit comprendre la consigne. Ceci étant, percevoir le temps qui passe est difficile.

Dans une autre expérience, on affame les rats un peu plus. Le rat va appuyer beaucoup plus vite s’il a faim. Estimation des quantités  survie. Pas de système de numération mais d’estimation des quantités.

CHURCH & MECK (1984), toujours chez le rat. Apprentissage avec des sons (2 ou 4). Quand il entend deux sons, il doit aller appuyer sur le levier gauche. S’il appuie sur le levier droit il n’a rien. Quand il entend 4 sons, il doit appuyer sur le levier droit pour avoir de la nourriture. On arrive à apprendre à un rat à associer un levier à un nombre de sons, assez systématiquement. Transfert à 2 ou 4 flashs lumineux, il transfère l’apprentissage précédent à un autre type de stimulations, qui change de modalité sensorielle. Stimulation visuelle des flashs, apprend plus vite désormais. Le rat a associé 2 à gauche et 4 à droite. Si on leur présente 2 sons et 2 flash en même temps, ils appuient à droite (levier 4). Comme s’il était capable de généraliser.



  1. La chaîne numérique

  2. La quantification

  3. Les opérations

similaire:

Acquisition des habiletés numériques iconComparer des quantités en utilisant des procédures non-numériques ou numériques

Acquisition des habiletés numériques iconLes diplômés du Master en Biochimie, et Biologie Moléculaire et Cellulaire...
«Bologne» certains programmes d’études ont été repensés en profondeur pour mettre en avant des activités de formation tablant sur...

Acquisition des habiletés numériques iconHabiletés d’apprentissage et habitudes de travail

Acquisition des habiletés numériques iconThèse des situations de la démarche ermel cycle 3 Dans «Apprentissages...
«Apprentissages numériques et résolution de problèmes» – éditions hatier – (nombre de séances)

Acquisition des habiletés numériques iconQuelques sites sur les suites numériques
«suites numériques», «limites suites», «suites exercices». Vous pouvez vous aussi trouver d’autres sites. Faites partager vos découvertes...

Acquisition des habiletés numériques iconEvaluation des competences numeriques a l’entree au cp

Acquisition des habiletés numériques icon1. Acquisition des données

Acquisition des habiletés numériques iconLa psychologie cognitive
«l’étude des processus mentaux impliqués dans l’acquisition et l’utilisation des connaissances humaines» (launay, 2004)

Acquisition des habiletés numériques iconBoucle de rétroaction ou feedback
«l’étude des processus mentaux impliqués dans l’acquisition et l’utilisation des connaissances humaines» (launay, 2004)

Acquisition des habiletés numériques iconRésumé du dossier
«exploitation de données numériques» les problèmes sont résolus en utilisant des procédures personnelles








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.21-bal.com