Déclaration liminaire du snudi fo 81








télécharger 12.65 Kb.
titreDéclaration liminaire du snudi fo 81
date de publication22.07.2017
taille12.65 Kb.
typeDocumentos
m.21-bal.com > droit > Documentos



SNUDI FO

Déclaration liminaire du SNUDI FO 81

CAPD du 10 juin 2015

Madame la Directrice Académique,

Cette CAPD se tient la veille de l’appel à la grève du SNETAA-FO, SNFOLC, SNES-FSU, SNEP-FSU, SIES, SNCL, CGT Educ’action et SUD Education contre la réforme du collège dont le texte a été publié telle une provocation par la Ministre de l’Education Nationale au lendemain des importantes manifestations du 19 mai.

Le SNUDI FO a décidé de prendre ses responsabilités dans ce mouvement et a appelé les personnels du 1er degré à la grève à commencer par les enseignants en SEGPA.

La réforme du collège, c’est la mise en route dans le 2nd degré des PEDT du 1er degré, c’est un pas de plus dans la territorialisation de l’Éducation nationale contre notre statut, c’est l’application de la loi de refondation de l’École de M. PEILLON. Le SNUDI-FO établit un lien étroit entre la réforme du collège qui transfère 20 % des enseignements à l’autorité du conseil d’administration des collèges, et la réforme que les enseignants du 1er degré subissent de plein fouet. C’est au nom de l’autonomie des établissements du 1er degré qu’ont été institués les PEDT et leur corollaire, la réforme des rythmes scolaires. Ceux-ci transfèrent une partie des activités scolaires aux municipalités et remettent en cause toutes les garanties statutaires des enseignants du 1er degré. C’est la même logique, celle de la territorialisation et celle de la refondation de l’école, qui conduit aux conseils d’école communs entre les CM et la 6ème aboutissant à la polyvalence des professeurs du 1er et du 2nd degré. Dans le même temps, le ministère cherche à faire accepter aux organisations syndicales un projet de circulaire liquidant les SEGPA au nom de l’inclusion scolaire des élèves dans les collèges. Cette mesure est intrinsèquement liée à la réforme du collège.

Un article récemment paru dans le café pédagogique revient sur la situation de la Suède, souvent présentée comme le modèle européen à suivre en termes de réforme éducative.

Afin d’affronter la crise économique, et de réduire les déficits publics, en particulier ceux de l’Etat, pour répondre aux directives et préconisations de l’Union Européenne, les gouvernements suédois ont, en quelques années, à coup de réformes successives, transformé l’école publique en passant d'un système éducatif étatique et centralisé à une décentralisation totale. Ainsi, aujourd’hui, les enseignants suédois sont devenus des employés communaux et sont embauchés par les communes. Les établissements sont gérés par des chefs d'établissement qui ont une totale liberté de gestion sous tutelle de la municipalité et une large autonomie pédagogique. Les parents peuvent inscrire leur enfant dans l’école de leur choix, en fonction de son projet particulier ou de sa réputation, à l’intérieur de la commune, il n’y a pas de secteur scolaire.

Vingt ans après la mise en place de cette (contre) réforme, l'OCDE pointe le faible niveau de compétences des élèves suédois et la baisse régulière des performances en compréhension de l'écrit, en maths et en sciences dans les évaluations PISA depuis 10 ans. Celle-ci découle en partie du manque de discipline dans les classes : les élèves suédois sont les plus souvent en retard dans l'OCDE.

Elle provient aussi de l'émiettement du système de formation des enseignants dont l'embauche est maintenant municipale. L'OCDE pointe aussi le faible niveau du statut social des enseignants : seulement 5% d'entre eux estiment que leur métier est valorisé dans la société, un taux très proche de celui de la France. Autre parallèle avec la France : l'étude souligne le manque de clarté dans l'administration de l'Ecole et dans ses objectifs. Ainsi face à un tel désastre, la pourtant très libérale OCDE invite la Suède à faire marche arrière en re-étatisant la formation des enseignants à travers un institut national et à améliorer le niveau scolaire des élèves issus de l'immigration en renforçant l'enseignement du suédois et l'école primaire.

La catastrophe scolaire suédoise, c’est le modèle que ceux qui aujourd’hui territorialisent l’école, poursuivent la mise en œuvre de la honteuse réforme des rythmes scolaire, et tentent d’imposer une nouvelle régression avec la réforme du collège et la transformation du directeur d’école en chef d’établissement. On voit bien d’ailleurs avec la situation en Suède comment l’ensemble de ces contre-réformes sont imbriquées.

FO est indéfectiblement attachée aux diplômes nationaux et aux statuts nationaux seuls garants de l’égalité des salariés et des fonctionnaires.

A ce titre, et dans le cadre de cette CAPD, FO réaffirme son opposition totale au profilage de poste : l’ancienneté générale de service doit être l’unique élément déterminant l’affectation des enseignants.

De plus, nous regrettons que vous n’ayez à aucun moment répondu à la demande conjointe du SNUDI FO et du SNUipp quant aux règles du mouvement : ouverture du serveur sur une période travaillée plus importante ; abandon de l’appel à candidature pour les postes ASH et de directions ; égalité de traitement pour les enseignants entrants dans le département ; abandon des postes à œuvre et des postes fléchés ; augmentation du nombre de TRS ; augmentation de la bonification des collègues handicapés ; demande que seul le collègue qui a la plus faible ancienneté bénéficie des points de suppression de poste apparaisse.

Vous n’avez pas non plus répondu à la demande du SNUDI FO d’inscrire à l’ordre du jour la question des temps partiels comme un point à part entière : nous revendiquons que tous les collègues puissent obtenir leur demande de temps partiel de la quotité de leur choix. Toute demande est légitime et l’administration ne peut se permettre de prendre le risque que les collègues se mettent en arrêt maladie ou tirent sur la corde l’an prochain au détriment de leur santé.

Encore une fois, ce sont les personnels les plus fragiles qui doivent faire les frais de la politique d’austérité imposée par le Ministère ! FO n’accepte pas !

Pour ce qui concerne les autres points à l’ordre du jour, nous ne manquerons pas de nous exprimer en cours de séance…

Nous vous remercions de votre attention.

similaire:

Déclaration liminaire du snudi fo 81 icon1propos liminaire : une charte académique (Aix-Marseille)

Déclaration liminaire du snudi fo 81 icon5 1 Déclaration et définition de fonctions 5

Déclaration liminaire du snudi fo 81 iconDeclaration de politique generale du premier

Déclaration liminaire du snudi fo 81 iconNote liminaire, page 7
...

Déclaration liminaire du snudi fo 81 iconWiame elouali
«Analyse du processus de la déclaration de la tva» du 01 Juin 2009 au 30 Juillet 2009

Déclaration liminaire du snudi fo 81 icon1. 3 L’animation qui met en image la déclaration universelle des Droits de l’Homme
...

Déclaration liminaire du snudi fo 81 iconPrélude à une déclaration des devoirs envers l’être humain
«Il me paraît impossible d'imaginer pour l'Europe une reconnaissance qui ne tienne pas compte des exigences que Simone Weil a définies»...

Déclaration liminaire du snudi fo 81 iconNote liminaire, p. 2 Début, p. 9 Table des matières, p. 3 et p. 429...
«non pas seulement du nom mais des noms du père». Ce séminaire se réduira à une seule leçon du fait que le professeur








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.21-bal.com