Grosses difficultés en maths 6








télécharger 367.81 Kb.
titreGrosses difficultés en maths 6
page1/21
date de publication19.10.2016
taille367.81 Kb.
typeDocumentos
m.21-bal.com > loi > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   21

Maquette 3

Grosses difficultés en maths 6

Maths en CP en Belgique 7

Défauts Picbille 8

Photocopies, fichiers, manuels 9

CP viennent-t-ils d’une GS SLECC ? 12

Points forts du fichier Compter, calculer CP 13

Pliage carrés et rectangles 26

Nombres écrits en lettres 29

Dizaines-unités 30

Allumé par l’inspection 38

Classe SLECC 41

Soustraction à retenue 43

Décamètre, hectomètre : 54

Géométrie 55

Fichier slecc CE1 - Pas SLECC au CP 58

Sauter des notions 60

Utilisation 1ère fois au CE1 (avec élèves en difficultés) 68

Introduction des notions 73

Rentrée CE1 76

Evaluation 79

Problèmes 83

Utilisation en GS-CP 89

2 séances par journée 94

Le signe plus et affichages 95

Grandeurs et Mesures 97

105

Les élèves qui devinent 106

Le dé 107

Compter sur ses doigts 108

Elèves arrivés en cours d’année : comment faire ? 109

Galère galère… 110

file numérique 112


Drinedrine

Je suis adepte de capmath depuis 4 ans, je m'y retrouve bien. Je suis avec intéret un topic intitulé "un CP comme Akwabon" et le doute s'installe. J'aimerais bien essayé ce fameux fichier Slecc en CP. mais je voudrais des témoignages de ceux ou celles qui sont passés de l'un à l'autre, qu'ils me disent ce qu'ils en pensent, avantagnes, inconvénients...


Nicolle

Et bien moi aussi, je fais Cap Math. Et j'aimerais aussi passer à SLECC; J'ai reçu aujourd'hui le fichier papier.
Ce qui me perturbe c'est d'être au nombre 10 à Noël. Bon je sais on vois plein d'autres choses mais quand je vois la difficulté des nombres entre 10 et 19 , je trouve qu'on arrive un peu tardivement à ces nombres.

D'autre part avec les évaluations communes aux 4 CP de l'école, je serai à 10 quand ils seront à 39...
Nicolle :

oui tu as raison, mais c'est encore me démarquer des autres . Et puis c'est un manque de confiance en moi. Je n'ai jamais pratiqué cette méthode SLECC: vais-je vraiment réussir avec ? les enfants vont-ils adhérer ?
Je sais que si je fais cette méthode, j'aurai des remarques jusqu'au CM2 (17 enseignants dans l'école) sur le fait que j'apprenne la division au CP. Suis -je prête à affronter toutes ces remarques ?
Au fond de moi j'aimerais faire cette méthode mais je n'ai pas le courage de me battre.

Et oui je ne m'appelle pas rikki!
Blaise :

Je reconnais que c'est un peu le saut dans l'inconnu au début. Quelques remarques :
- les 4 opérations sur les nombres de 1 à 10 c'est un trimestre entier (désolé Rikki, je ne préconise pas les mélanges...)
- le travail avec le boulier permet d'avancer la numération jusqu'à 100 dès le premier trimestre (à l'oral mais les petits malins comprennent vite le système décimal malgré les bizarreries du français)
- Après les gros morceaux sont de "11 à 16" et de "70 à 99" mais ce n'est pas si méchant que ça.

La première année je me suis lancé sans filet (je rédigeais mes fiches de travail au fur et à mesure), eh bien : "même pas mal !" (d'accord j'avais déjà 10 ans de CP derrière mais pour le reste j'avais juste lu des livres). Pour les évaluations, faut voir sur le terrain, c'est un subtil équilibre entre les relations avec les parents, la réussite des enfants et une main ferme dans un gant de velours vis à vis des collègues : évaluations communes en fin d'année s'ils le veulent.

Maquette


Mowgli : Puisqu'on est parti sur le "comment faire pour que la forme soit à la hauteur du contenu", je me permets d'ajouter mon petit grain de sel.

Autre petite suggestion pour les premières pages : des petits blocs de 3 lignes seulement (2 interlignes donc) pour les réponses chiffrées, car avec des CP qui n'ont jamais vu de seyès avant, sous la forme actuelle, c'est... chaud !

Cela dit, les auteurs ont fait un boulot remarquable dans leur domaine de compétence qui est la conception du contenu didactique ; ils ne devraient pas avoir à se prendre le chou pour le maquettage, qui relève d'autres compétences. Ce que je trouve regrettable dans cette histoire, c'est qu'aucun éditeur scolaire disposant de tous les moyens techniques et humains modernes pour la mise en forme n'ait eu les c... d'éditer ce fichier.
Julieee Posted 03 October 2010 - 21:37 PM

Nous n'avons pas de maquettiste (à part pour la couverture), nous n'avons pas de promo toute organisée (nous comptons sur le bouche à oreilles, et ça fonctionne plutôt pas mal) , nous n'avons aucune rétribution, l'impression nous coûte très cher, nous nous chargeons des traitements des commandes, des envois, etc. mais, avec les défauts qu'ils contiennent, ce sont NOS livres, ils contiennent à 100% ce que nous faisons.
Et il ne tient qu'à vous de nous adresser vos critiques qui sont les bienvenues.
Rikki, on 03 October 2010 - 21:41 PM, said:

Et c'est bien pour ça que je suis tout à fait partante pour ajouter ma modeste pierre à l'édifice. J'ai fait un petit cahier à l'école, où je note au jour le jour tout ce qui "coince", comme ça, le jour de la réédition, ça pourra peut-être être utile. C'est sûr qu'un dessinateur, ça serait pas mal. Faudrait que j'en parle à mon fiston, mais il est assez occupé, et puis vous savez ce que c'est les jeunes, toujours fauchés, jamais le temps de rien si ça ne rapporte pas trois sous.

Moi, je suis OK pour le bénévolat quand je suis convaincue.

Ce qui ne m'empêche pas d'apprécier d'être rémunérée pour le travail que je fais par ailleurs, et d'essayer, même si c'est une commande, de le faire le mieux possible !
Julieee :

Je ne mets pas en doute que tu fais le mieux possible, Rikki. Mais le problème avec les éditeurs c'est que justement, "il faut enlever quelques exercices pour mettre un joli dessin", ben oui les enfants ça aime les dessins, quoi! Nous on en veut pas de dessins, justement, pour leur donner la possibilité d'imaginer par eux-mêmes ce que l'extrait leur inspire, et puis on veut pouvoir choisir nos auteurs et puis on ne veut pas qu'un comité de rédaction qui n'y connaît pas grand-chose en enseignement vienne mettre son nez au prétexte qu'ils amènent l'argent. On gardera notre indépendance ou bien on ne publiera plus. c'est pour cela qu'on compte sur vous .
Puisque tu dis que tu notes tes remarques, je pense qu'il faudrait que tu les envoies au fur et à mesure à Blaise, car la réédidtion approche, si justement elle est possible (les subventions ont plutôt tendance à disparaître ces temps-ci ) et comme il est chargé de classe comme nous tous, il ne pourra les faire toutes d'un coup, sachant qu'il travaille sur la grammaire et les maths CE2. Un petit peu régulièrement sera plus facile. Merci.

Mélusine 1976 :

A propos de la présentation du fichier SLECC, moi je rajouterais juste des numéros, car des fois les élèves ne savent pas où on en est !

Livre du maître CE1

Bene : 5 mai 2010

L'année prochaine, je garde SLECC sans hésiter (par contre ce serait vraiment chouette d'avoir le livre du maître en entier - par exemple je ne sais toujours pas comment utiliser le boulier)
Julieee : 13 juin 2010

Pour revenir au livre du maître, il vrai qu'il n'y en a pas mais tu trouves dans le manuel de l'élève des situations de départ qui te permettent de créer ta leçon en fonction de ta classe. La partie "Nous trouvons ensemble" permet de passer à une application collective que je fais personnellement sur l'ardoise et avec autant que possible des manipulations en parallèle. Au début ce n'est pas facile car en général ils n'ont pas l'habitude mais comme on commence avec des pièces, les manipuler leur plaît plutôt. Et il faut le faire, même si cela nous semble très (trop) simple. C'est nécessaire pour passer à l'abstraction des bûchettes. Pour la soustraction, je remplace les oeufs par des pommes et les élèves prennent des bûchettes à la place des pommes. Ainsi ils prennent l'habitude de l'"unité". Puis dès que cela se présente, ils utilisent leurs bûchettes. En parallèle aussi, ils apprennent à faire des schémas, ils comprennent très vite qu'on ne peut s'amuser à tout dessiner et qu'il faut "schématiser". C'est aussi important à mon sens de commencer à le faire sur les petits nombres, ceux qui le veulent continuent à dessiner mais finissent par se rendre compte que les autres vont plus vite. Le calcul mental de la 2e semaine permet d'aborder par la manipulation la multiplication mais en restant au stade de "fois", celui de la 4e leçon le partage avec la notion de moitié et de tiers. Ce qui fait que dès la 4e semaine on aborde le "multiplié par" et la semaine suivante le "divisé par" sans problème. L'utilisation des unités est un précieux atout qui permet aux élèves même les plus faibles de se rendre compte de ce qui se passe.
Aure 27 : 28 juillet 2010

Je viens de recevoir le manuel ce1, il n'y a pas de livre du maitre, mes futur ce1 n'ont pas suivi la methode en cp...j'ai peur de ne pas savoir trop comment m'y prendre...personne ne l'a experimenté en ce1?
Blaise :

Si un livre du maître est mis en ligne un jour, il le sera à partir des questions et des problèmes rencontrés par les collègues qui utilisent ce manuel. Nous avons mis en place des listes de discussion sur googleproups pour résoudre cette difficulté. Il suffit de me passer un message privé pour connaître les conditions d'accès à ces listes.

  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   21

similaire:

Grosses difficultés en maths 6 iconUne des grosses difficultés en algèbre c’est de réussir à bien isoler une variable

Grosses difficultés en maths 6 iconProjet de maths – «Je me présente avec les maths»

Grosses difficultés en maths 6 iconTrou noir pour le Big Bang
«grosses têtes» en français sont résumés dans les cinq grandes questions que le cosmologiste anglais David Wands a posé aux participants...

Grosses difficultés en maths 6 iconDifficultés d’apprentissage en français

Grosses difficultés en maths 6 iconRésolutions des difficultés

Grosses difficultés en maths 6 iconPersistance des difficultés : à

Grosses difficultés en maths 6 iconDifficultés repérées dans le bilan

Grosses difficultés en maths 6 iconDifficultés d’un enfant dyslexique, et suggestions d’aménagements en classe

Grosses difficultés en maths 6 iconEn mathématiques, les élèves dyslexiques rencontrent des difficultés

Grosses difficultés en maths 6 iconDifficultés liées à l’état actuel des savoirs chez l’élève 8








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.21-bal.com