I. action d'une pensée sur une autre penséE








télécharger 87.4 Kb.
titreI. action d'une pensée sur une autre penséE
page1/4
date de publication26.12.2016
taille87.4 Kb.
typeDocumentos
m.21-bal.com > loi > Documentos
  1   2   3   4
PENSÉE: la pensée, sa source, ses effets, son utilisation et sa maîtrise)

THÈME Nº 5 : EFFETS DE LA PENSÉE

marche5.gif

I. ACTION D'UNE PENSÉE SUR UNE AUTRE PENSÉE



TÉLÉPATHIE: La télépathie est définie comme un phénomène psychologique qui consiste en une communication directe entre deux esprits dont l'éloignement réciproque interdit toute communication par les moyens usuels. L'étude scientifique de la télépathie commença en 1932 avec le professeur J.B. RHINE, qui installa un laboratoire de parapsychologie dans le département de parapsychologie, dirigé par le professeur William Mc DOUGALL, à l'université Duke en Caroline du Nord. Le célèbre écrivain
Arthur KŒSTLER lui rendit visite et écrivit des rapports très intéressants à ce sujet.
«RHINE et ses collaborateurs introduisirent des méthodes scientifiques dans l'investigation de ces phénomènes insaisissables. L'imagerie du psychiste crédule, proie consentante de médiums sans scrupules, était anachronique. La nouvelle école de parapsychologique inaugurée par RHINE s'était portée à l'autre extrême avec une véritable passion sur la méthode statistique, l'analyse mathématique et les contrôles mécaniques. Les expériences sur les dés et les cartes à jouer, répétées des millions de fois sur des milliers de sujets pris au hasard bien souvent dans des classes entières de lycéens qui n'avaient aucune idée du but de l'expérience, les techniques de plus en plus poussées utilisées pour brasser les cartes, jeter les dés, arranger les chiffres au hasard, enregistrer les réponses, .. etc. , ont fait de l'étude de la perception extrasensorielle une science empirique, aussi austère et trop souvent aussi morne, que le dressage des rats de laboratoires ou le patient découpage de générations de planaires. La terminologie même qu'a forgée RHINE , effet "psi", effet de "déclin" , renforcement "BM" (Blind Matching: couplage du hasard), "BT" (Basic Theory: théorie fondamentale), "SO" (Objet Stimulus), "STM" (Screen Touch Mattch: couplage du téléviseur au toucher), caractérise bien l'atmosphère aseptisé des laboratoires modernes de la perception extra-sensorielle. Ce nouveau visage de la parapsychologie reflète évidemment la mode ne vigueur dans la recherche en général, mais on y sent aussi un effort presque un peu exagéré pour désarmer les soupçons et affronter le sceptique sur son propre terrain d'empirisme et de statiques. »

De son côté le professeur H.J. EYSENCK , titulaire d'une chaire de psychologie à l'université de Londres, rejoint les opinions de KŒSTLER : « En un sens on peut dire que le travail de pionnier accompli par RHINE a porté ses fruits. Mais d'un autre côté les parapsychologues sont résignés aux tempêtes de diffamation qui périodiquement, tous les deux ou trois ans, s'abattent sur leurs têtes. Il il y a deux catégories principales de critiques :


  • Les perfectionnistes qui attaquent les premiers travaux réalisés à l'époque où les expériences étaient moins rigoureuses qu'aujourd'hui.

  • Ceux pour qui la perception extra-sensorielle est une hypothèse improbable et même vont quelquefois jusqu’à dire que c'est une supercherie.



Citons quelques dates qui marquent l'évolution de la science dans le domaine de télépathie:


  • 1899: Lancement de la télépathie en France par M.C. FLAMMARION .




  • 1916 : l'illustre savant russe BECHTREV, associé de PAVLOV, entreprend des expériences de perception extra-sensorielle avec la radio-biologie.




  • 1930 : J.B. RHINE étudie les phénomènes de télépathie en utilisant des cartes;.




  • 1960 : Leonid VASSILIEV, professeur de physiologie à l'université de Léningrad, publie de remarquables expériences de téléhypnose.




  • 1966 : expériences de transmission de pensées entre Karl NIKOLAIEV et son ami, un biophysicien de Moscou; les résultats furent à ce point concluants, que les autorités donnèrent leur accord pour que des subventions puissent être attribuées, en vue de la poursuite des recherches.




  • 1971 : aux États-Unis, l'astronaute E. MITCHELL est chargé d'un programme expérimental de télépathie entre la Lune et la Terre, lors du vol Apollo 14.




  • 2002: Film de Steven Spielberg avec Tom Cruise (Minority). Washington, de nos jours. Des "voyants", êtres à moitié humains maintenus inconscients, branchés sur des ordinateurs "voient" les meurtres avant qu'ils ne surviennent. Les ordinateurs analysent et compilent les brides de vision, ce qui permet aux agents de Pré-Crime d'arrêter les futurs tueurs à temps.




  • 2005 : Rupert Sheldrake publie des résultats d’expériences sur la télépathie testée avec le téléphone et le courrier électronique : les sujets auraient deviné les personnes qui les appelaient avec un taux de réussite bien supérieur au simple hasard.




  • 2009 : Le Telegraph publie qu’une équipe de chercheur a pu lire l’esprit de quatre personnes grâce à un IRM.


Dans les expériences de télépathie, il y a toujours la personne qui émet les pensées "L'AGENT" et celle qui reçoit les pensées "LE PERCIPIENT". Les statistiques de RICHET et de FLAMMARION montrent que les hommes sont de meilleurs agents, et que les femmes sont de meilleurs percipients.

La première méthode expérimentale fut réalisée par RHINE. Il utilisa des cartes de ZENER portant cinq symboles : le carré, le cercle, l'étoile et les lignes ondulées et la croix. Cartes de ZENER L'agent pense la carte qu'il voit et le percipient note ce qu'il perçoit. Au bout de mille épreuves, on obtient trois cent cinquante huit concordances parfaites, alors que la probabilité découlant des calculs statistiques conduisait à un nombre de deux cent quarante neuf.

Comment expliquer l'écart de quatre vingt dix neuf cas, qui ne peut absolument pas être imputable au hasard ?


La télépathie est l'action d'une pensée sur une autre pensée; elle peut prendre différentes formes :

- Pensée consciente sur une pensée inconsciente (c'est ce qui se passe dans les expériences de Rhine);
- Pensée consciente sur une pensée consciente (égrégore de pensée);
- Pensée inconsciente sur une pensée consciente ;
- pensée inconsciente sur une pensée inconsciente (processus).
Il est facile de vérifier dans la vie de tous les jours l'existence de la télépathie : demandez à la compagnie de téléphone de placer plusieurs lignes d'attente sur votre ligne personnelle, vous constaterez que très souvent plusieurs personnes vous appellent en même temps alors que vous êtes resté toute la journée sans ne recevoir aucun appel. S. OSTRANDER et L. SCHRODER nous donnent le rapport d'une expérience stupéfiante réalisée par Wolf MISSING; en voici un bref rapport :
« Des savants soviétiques qui connaissaient le célèbre télépathe nous racontèrent une épreuve que lui imposa STALINE. Sans autorisation et sans sauf-conduit, MISSING devait pénétrer dans la datcha du chef de l'état à KUNTSEVO. Une garde nombreuse entourait la maison de campagne STALINE, Une équipe de gardes du corps protégeait étroitement le dictateur. Quant au personnel de ses résidences, tous les membres étaient des policiers déguisés. À quelques jours de là, comme STALINE travaillait dans sa datcha, assis devant une large table encombrée de documents officiels, un petit homme aux cheveux noirs pénétrait dans la maison, sans éveiller particulièrement l'attention. Les gardes du corps de STALINE s'inclinèrent respectueusement devant lui, tandis que le personnel domestique lui ouvrait les portes. L'homme traversa une enfilade de chambres, toutes meublées d'une manière identique, d'un tapis, d'un canapé et d'une table. Il s'arrêta à la porte de la pièce où STALINE était assis. Le dictateur lève les yeux stupéfait; l'homme qui le regardait dans le cadre de la porte était Wolf MISSING.»
HYPNOSE : Le terme "hypnose" désigne le sommeil artificiellement créé soit par des procédés physiques ou psychiques, soit par des substances chimiques. Le terme "hypnotisme" désigne l'ensemble des applications de l'hypnose; lorsqu'on utilise l'hypnose à des fins médicales, on lui préfère l'appellation «sophrologie», qui désigne l'hypnose douce. La suggestion mentale joue un très grand rôle dans l'hypnose. sous l'influence du sommeil hypnotique, on peut obliger des sujets très sensitifs à signer des reconnaissances de dettes, à se suicider ou même à commettre des crimes. Il faut bien sûr qu'un très fort climat de confiance et de dépendance se soit établi entre l'hypnotiseur et l'hypnotisé. Il faut souligner que l'hypnotiseur qui se rend coupable de tels méfaits, pratique une violation spirituelle de la personne, qui est beaucoup plus grave que le meurtre physique. L'hypnose ne doit être utilisée que dans le sens de l'évolution cosmique. L'hypnose, basée sur deux états de conscience , peut conduire à une involution qui est condamnable. En revanche lorsque l'expérimentateur emploie l'hypnose pour aider le sujet à parvenir à une autosuggestion positive et continue , la démarche va dans le sens de l'évolution. La méthode de Jean FILLIATRE recommande quatre moyens pour hypnotiser une personne :


- Les yeux : le regard de l'hypnotiseur exerce chez le sujet une fascination. Pour y parvenir l'hypnotiseur doit s'entraîner à garder les yeux ouverts le plus longtemps possible, sans aucun clignement de paupière et en fixant toujours le même point. Ensuite au cours de l'expérimentation, l'hypnotiseur obtient la fascination en fixant la racine du nez du sujet entre les deux yeux.


- La suggestion verbale : elle s'exerce avec une voix douce , monocorde et très autoritaire ; elle est pratiquée en même temps que la fascination.


- Les passes magnétiques : le corps humain dégage depuis longtemps de l'électricité, de la chaleur et une énergie spéciale appelée magnétisme. Cette force se dégage surtout par les mains, qui pourront être comparées aux pôles d'un aimant. Le magnétisme physiologique est un phénomène lié à la conscience.
- La suggestion mentale : il faut s'entraîner à concentrer sa pensée sur une seule idée.

Comment reconnaître un bon sujet? Il suffit de réaliser l'expérience de l'attraction en arrière d'une personne. On se place en arrière d'une personne, à qui on demande de faire le vide dans son esprit, puis on place ses mains près des épaules du sujet sans les toucher; à ce moment on concentre sa pensée sur le pouvoir attractif des mains, au bout de quelques instants les bons sujets tombent en arrière.

Comment hypnotiser une personne?


Étape 1: Faire fixer au sujet une boule hypnotique, en lui recommandant de ne pas la quitter des yeux, quelque soit le mouvement. La boule doit être placée à quinze centimètres environ de la racine, légèrement au-dessus et décrire un mouvement de va-et-vient. Dire en même temps d'une voix monocorde, tout en se concentrant mentalement sur les ordres donnés Vos paupières deviennent lourdes ... elles pèsent de plus en plus ... elles vont s'abaisser... un brouillard parait devant vos yeux... vos yeux sont fatigués... ils se ferment... ne résistez pas... ils se ferment complètement, vous avez sommeil...

Étape 2: Pendant trois ou quatre minutes, imprimer aux pouces un mouvement de haut en bas . Dire en même temps d'une voix monocorde, tout en se concentrant mentalement sur les ordres donnés: Dormez profondément ... votre tête devient lourde ... vous avez sommeil ... sommeil ... dormez ... votre tête est lourde ... lourde comme du plomb ... dormez ... vous dormez


Étape 3 : Il faut se placer maintenant en arrière du sujet, et passer les mains lentement du milieu du front jusqu'aux tempes (figure n° 3) et continuer ces passes pendant trois ou quatre minutes. Dire en même temps d'une voix monocorde, tout en se concentrant mentalement sur les ordres donnés: Vos bras deviennent lourds ... vous ne pensez plus ... vous n'écoutez que le son de ma voix ... rien que le son de ma voix ... vous êtes fatigué ... vous ne pouvez plus bouger ... impossible de faire un mouvement ... le sommeil vous gagne ... dormez ... dormez... dormez d'un sommeil profond ... de plus en plus profond ... dormez ... dormez ...


Étape 4 : Reprendre place devant le sujet et faire des passes, partant de la tête, en suivant les épaules, jusqu'aux coudes et aux extrémités des doigts (figure n° 4) . Dire en même temps d'une voix monocorde et autoritaire, tout en se concentrant mentalement sur les ordres donnés: Dormez ... dormez profondément ... dormez ... dormez profondément ... dormez ...


Étape N° 5 : Pour savoir si le sujet dort d'un sommeil hypnotique, prendre le bras du sujet, l'élever légèrement et dire d'un ton très positif : votre bras devient raide ... de plus en plus raide ... vous ne pouvez plus le plier. N.B. À ce moment le sujet est plongé dans un sommeil hypnotique.

CLAIRVOYANCE: La clairvoyance est la connaissance d'un objet ou d'un événement sans l'utilisation de ses sens. La faculté liée à ce pouvoir est la faculté "PSI" et peut prendre plusieurs formes :


- clairvoyance des dessins ;
- clairvoyance des objets ;
- clairvoyance des lieux.
Selon plusieurs spécialistes, Madame FRAYA aurait été la plus grande voyante du vingtième siècle. Elle a lu près de six cent mille mains; cela représente vingt-sept mains lues chaque jour, pendant soixante ans. Laissons Madame FRAYA nous raconter le premier élément de sa vie de voyante : "La reine Nathalie de Serbie était une fort belle femme d'une quarantaine d'années. Quoique répudié par son mari, l'ex-roi Mila OBRENOVITCH IV, elle menait un train de vie fastueux. Elle avait choisi la France comme seconde patrie et venait de faire l'acquisition, à Biarritz, de la Villa Sachino, véritable palais face à la mer. Elle vivait là, très entourée, surtout d'hommes, donnant des bals, des réceptions d'un luxe inouï, auxquels assistaient principalement les personnalités de la colonie russe. La reine Nathalie, d'origine russe, était la fille du colonel KECHKO. Un ancien ministre de Serbie avait entendu parler de mes prédictions. Il suggéra à la reine NATHALIE de m'inviter à la fête de charité qu'elle préparait. C'est ainsi que, bien avant mes débuts officiels à Paris, j'exerçai mon don de voyance pour la première fois sous l'auspice d'une reine." De nombreuses personnalités , comme l'écrivain Pierre LOTI et le politicien Georges CLÉMENCEAU, eurent recours aux services de Madame FRAYA. Voici comment le docteur OSTY analysait les dons de Madame FRAYA : "Les sujets lucides sont, comme des miroirs dans lesquels se reflète la pensée intuitive latente en chacun de nous. Mais les sujets de valeur sont rares. Madame FRAYA est de ceux-là. Elle est un prodige permanent ... Ses remarquables analyses psychologiques émanent directement de son intuition. Chez elle, cette faculté s'exerce aussi aisément que l'intelligence normale. L'élaboration des images, leur interprétation et leur traduction, tout cela se fait avec la rapidité de la plus active pensée. Avec la même facilité qu'on raconterait un événement auquel on vient d'assister, Madame FRAYA raconte une individualité inconnue d'elle, sans plus d'efforts que s'il s'agissait de la plus banale conversation . On peut L'interrompre dans le cours de l'exposé des connaissances intuitives, l'intuition cesse alors de fonctionner et la raison entre en scène, puis aussitôt après, l'activité reprend. Madame FRAYA représente un être de cerveau très évolué, dans lequel la fonction de lucidité s'est organisée au même titre que celle de l'intelligence consciente. Cela lui permet de contraindre son intuition à une somme de travail que beaucoup de personnes n'oseraient pas demander à leur raison. Sa formule psychique peut être ainsi établie : sujet lucide à l'état de veille, chiromancienne et graphologue en apparence, intuitive pure en réalité. J'ai une grande admiration pour sa magnifique intuition..."

PRÉMONITION: C'est la faculté qui permet de connaître à l'avance. Les exemples les plus anciens de prémonitions sont connus sous le nom de prophéties et de divinations. Le professeur Charles RICHET nous donne un bon exemple intéressant d'un phénomène de prémonition : " L'astronome, M. TWEEDALE, rêve un matin, vers quatre heures, qu'il voit à l'est, avant le lever du soleil, une comète; l'impression est si vive qu'il court à son observatoire et il aperçoit avec son télescope, tout de suite, une comète, invisible à l'œil nu. Il se rend alors au télégraphe, avant que la poste ne soit ouverte, pour faire connaître sa découverte. Quelques instants plus tard, il reçoit, par courrier, la nouvelle que la comète venait d'être découverte par BARNARD et HARTWIG.

COMMUNICATIONS AVEC LES PLANTES: Des expériences menées depuis 1966, nous montrent qu'il existe un lien indiscutable entre notre pensée et celle des plantes. C'est l'américain C. BACKSTER qui étudia expérimentalement ce phénomène. Il relia des électrodes sur chacune des feuilles des faces d'une feuille de philodendron, tandis qu'un rouleau de papier était disposé de manière à enregistrer les oscillations provenant des variations de potentiel électrique mesurés par l'appareil. Plusieurs expériences prouvèrent que la pensée de l'expérimentateur faisaient varier les tracés obtenus. Il mit en évidence les tracés caractéristiques des émotions positives et négatives.

II. INTERACTIONS ENTRE LA PENSÉE ET LA MATIÈRE



Le terme "psychokinésie" désigne , d'une façon générale, l'influence du psychisme sur les phénomènes physiques; ainsi le déplacement des objets ou la modification de leurs formes, sous l'effet de la pensée, sont des phénomènes psychokinétiques. De nombreuses études ont été menées dans ce domaine; elles furent commencées principalement par Neyla MIKAILOVA en U.R.S.S. et RHINE aux États-Unis. En U.R.S.S. , le professeur VASSILIEV étudia scientifiquement les capacités sensitives de Nina KULAGINA; à travers une cage vitrée, les mains de ce célèbre médium attirèrent les objets qui y étaient contenus (briquet, boîte d'allumettes .. etc .) . Au cours d'expériences de sensibilité dermo-optique pratiquées avec ce même médium, on constata une perte de poids liée à un fort état émotionnel.

LA PSYCHOKINÉSIE ET LES ANIMAUX: Il existe une unité entre tout ce qui est vivant; c'est ce qui explique que l'on peut observer le phénomène de psychokinésie chez les animaux. Le docteur Helmut SCHMIDT réalisa de nombreuses expériences dans ce domaine. Un dispositif permettait à des animaux de déclencher des comportements utiles à leur confort et à leur survie. Ainsi un chat, qui se trouve dans une pièce froide, est placé à côté de mécanismes infra-rouges qui, s'ils sont déclenchés, le réchaufferont; mais il n'a pas la possibilité physique de réaliser cette opération . SCHMIDT constata que la seule présence du chat réussit à déclencher le mécanisme .

LE PHÉNOMÈNE "URI GELLER": Uri GELLER est né à Tel-Aviv le 20 décembre 1945. Par concentration mentale, ce célèbre médium est capable de tordre les objets ou même de les briser. Qui n'a pas constaté, lors de ses multiples démonstrations, ses incroyables talents ? De nombreuses recherches furent menées à son endroit par le «Stanford research»de Californie; il en résulte un long rapport de recherches publié sous le nom de «Transmission d'informations sous des conditions d'oblitération sensorielle». On y apprend plusieurs faits surprenants, en particulier les rapports des expériences contrôlées par deux chercheurs Russel TARG et Harold PEUTHOFF; citons par exemple l'expérience où Uri GELLER fut capable de désigner, parmi dix-huit boîtes métalliques, celle qui contenait un film, ainsi que les expérience où il fit pencher le fléau d'une balance sans la toucher. Voici ce que nous dit au sujet de Uri GELLER le professeur TAYLOR, disciple des célèbres scientifiques Ernest RUTHERFORD et Bertrand RUSSEL :


«J'ai mis Uri GELLER à l'épreuve dans mon laboratoire de King's College, à l'université de Londres, avec des appareils mis au point spécialement à cet effet. Il est évident que l'effet "Uri GELLER" (la torsion du métal) n'est pas obtenu frauduleusement. Et cela est tellement exceptionnel que c'est est un défi crucial pour la science moderne et pourrait même la mener à sa destruction si on ne trouve pas d'explication.»

PSYCHOMÉTRIE: Le grand LAROUSSE définit la psychométrie comme "le phénomène au cours duquel un médium prendrait connaissance du contenu d'une personnalité étrangère, en manipulant un objet". La personnalité d'un individu imprègne la matière qui l'entoure; aussi en reprenant un objet ayant appartenu à une personne, un médium est capable, en suivant une action réciproque, de retrouver la personnalité du propriétaire de cet objet. La psychométrie peut être étudiés scientifiquement. Considérons un groupe de dix personnes ou plus. Le responsable de l'expérience demande individuellement à chaque personne un objet lui appartenant et non connu des autres participants. Après une séance de détente appropriée, chaque participant reçoit un objet, le prend dans ses mains et décrit l'image mentale qu'il perçoit dans son esprit. La même expérience est reprise, mais cette fois, chaque sujet doit identifier le nom de la personne à qui appartient l'objet.

La psychométrie peut aider la justice, par l'examen des pièces à conviction; elle apporte aussi un précieux secours pour retrouver les personnes disparues. Notre pensée agit sur les objets qui nous entourent, et réciproquement la matière peut influencer notre pensée. En ce sens le milieu dans lequel on vit, peut nous affecter profondément.
III. SCIENCE ET PARAPSYCHOLGIE


MÉCANIQUE QUANTIQUE : Quelques remarques peuvent être énoncées sur les liens entre la théorie quantique et la paraphsychologie:

a) La physique classique a subi un profond bouleversement entre les années 1900 et 1930, à la suite de deux expériences fondamentales :
- Albert Einstein , en découvrant l'effet photo-électrique , montrait que la lumière , jusqu'alors considérée comme formée d'ondes, pouvait se comporter comme un flot de particules , les photons;
- Louis De Broglie prédit et vérifie que les électrons, jusqu'alors considérés comme des particules, se comportaient aussi comme des ondes. Ainsi naissait la dualité "onde-corpuscule", à partir de laquelle Erwin Schrodinger et Werner Hisenberg élaborèrent le support mathématique de la mécanique quantique.

b) La mécanique quantique rassemble en un tout cohérent les lois qui régissent les mouvements des particules de masse très faible dont l'assemblage constitue la matière à notre échelle. Curieusement, elle est très peu connue hors des cercles scientifiques : peut-être parce qu'elle n'a pas eu sa bombe atomique comme la relativité, et qu'elle se prête moins à la science fiction. Pourtant son importance pratique dans le monde actuel est incomparablement plus importante : sans elle, on n'aurait pas pu élucider la structure des molécules biologiques, ni communiquer dans l'espace, ni réaliser le laser ou le microscope électronique, ni élaborer les concepts fondamentaux qui ont servi de support aux nanotechnologies à la fin du vingtième siècle.

c) Les premiers succès vinrent lorsque cette théorie permit de retrouver facilement la classification des spectres atomiques du danois Niels Bohr et d'expliquer la loi du rayonnement du "corps noir" de Max Planck. Toute notre connaissance des étoiles et de l'univers est fondée sur ces travaux.

d) Max Born montre l'impact philosophique de la théorie quantique; dès que la masse des particules devient très faible, le déterminisme habituel ne s'applique plus : les mêmes causes peuvent produire des effets différents. Cela est insensible à notre échelle : le plus petit objet est formé d'un nombre énorme de molécules , les statistiques montrent que la diversité de tous les effets individuels possibles s'atténue, et que nous ne pouvons en voir qu'un seul, celui qui a la plus grande probabilité.

e) La mécanique quantique classique ne savait étudier que les objets se déplaçant lentement. Vers 1930, Paul Dirac introduisait les équations de la relativité restreinte et obtenait ainsi une théorie valable pour tous les objets, même en déplacement rapide. Les équations de sa théorie prévoyaient l'existence de l'antimatière et ont été vérifiées expérimentalement.

f) Le développement de l'information a permis d'appliquer la mécanique quantique à la réalisation de matériaux nouveaux, et de bâtir une théorie quantique des noyaux atomiques. Certaines expériences réalisées avec les grands accélérateurs de particules suggèrent que des lois nouvelles régissent le niveau subatomique de la matière.

g) Les expériences tant soviétiques qu'américaines ont révélé que les rayonnements émis au cours d'une expérience télépathique ne sont pas seulement de nature électromagnétique; ils dépassent le connu objectif. Les phénomènes de télékinésie défient les lois de la gravitation. Les explications de tels phénomènes font intervenir des transitions virtuelles qui dépassent la théorie des quanta.

h) La mécanique quantique explique la stabilité de l'atome et le rayonnement émis par les corps noirs, permet de prévoir l'existence de nouveaux champs . En ce sens, elle donne à l'esprit la possibilité de transcender le connu discontinu pour atteindre la réalité continue, et d'expliquer les mécanismes de la télépathie ou de la psychométrie, ainsi que les communications avec les autres plans d'existence. Le premier siècle du troisième millénaire devrait nous apprendre beaucoup dans ce domaine. N'oublions pas que lorsqu'on est trop curieux des choses qui se pratiquaient au siècle passé, on demeure ordinairement fort ignorant de notre propre siècle.
Le concept de synchronicité est né de la réflexion du psychanalyste suisse C. G. Jung avec le physicien Wolfgang Pauli, l'un des pères de la Mécanique Quantique. La synchronicité se manifeste lorsqu'il y a, dans le temps, coïncidence signifiante entre un phénomène qui apparaît dans le monde extérieur et la pensée subjective de l'être humain qui assiste au phénomène. Par exemple, alors que je suis en train de penser à une personne, brusquement le téléphone sonne et c'est précisément cette personne qui m'appelle. Un autre phénomène psychique doit être lié à la synchronicité : la corrélation à distance entre les jumeaux, qui achètent le même objet au même moment sans se consulter.

De tels phénomènes, défiant le principe de causalité, sont à rapprocher des particules corrélées en mécanique quantique. Imaginons deux photons, émis par un même atome excité, qui interagissent puis s'éloignent l'un de l'autre : ces deux photons sont dotés d'une propriété particulière, la polarisation, qui est définie comme la direction du champ électrique qui leur est associé. Deux photons corrélés auront une mesure de polarisation de +1 pour l'un et de -1 pour l'autre; ils sont totalement indépendants l'un de l'autre. Ces deux particules forment un ensemble inséparable, même si elles sont infiniment éloignées. La connaissance de l'un aura une influence instantanée sur l'autre, sans qu'il y ait communication entre les deux. On dit que les deux photons sont dans un état intriqué.

Alain Aspect a montré que l'on ne peut pas considérer le système des deux particules corrélées comme un système quantique unique non séparable en deux entités localisées. Ce problème avait déjà été soulevé par Einstein, Podolsky et Rosen, au cours des années 30.

Il existe une analogie entre les phénomènes psychiques de synchronicité et le phénomène physique de l'intrication quantique.

Comme dans le cas de l'intrication quantique, la communication entre deux psychismes est un phénomène global. Il n'y a pas transfert d'informations d'une partie du système à une autre partie; il y a corrélation à distance. En fait, ce serait la partie non séparable de deux ou plusieurs psychismes quantiquement intriqués qui serait à l'origine de l'apparition de coïncidences signifiantes. En ce sens, on pourrait considérer pour le psychisme une structure analogue à celle de la structure quantique de la matière microscopique.

RELATIVITÉ COMPLEXE (RELATION ENTRE L’ESPRIT ET LA MATIÈRE :

Avec la théorie de la relativité restreinte (1905), le cadre de représentation de notre Univers était le continuum «espace-temps», dans lequel les mesures du temps n'étaient plus dissociables de celles de l'espace: la distance entre deux points dépendait de notre vitesse par rapport à ces deux points. Avec la relativité générale (1915), Einstein montrait que les unités de mesure du temps et de l'espace dépendaient du contenu physique du lieu où se déroulaient ces mesures. Puis vinrent les espaces-temps à plus de quatre dimensions: les Supercordes de John Schwarz avec dix dimensions, la Supergravité de Abdus Salam avec onze dimensions, et les théories des bosons-vecteurs (1985) avec une posssibilité d'une infinité de dimensions.


Alors que la relativité d'Einstein représente l'univers comme un espace-temps à quatre dimensions: trois dimensions d'espace et une dimension de temps, que l'on peut choisir, soit purement réelles (espace), soit purement imaginaires (temps), ou vice-versa; dans la relativité complexe, ces quatre dimensions sont «complexes» au sens mathématique du terme, c'est-à-dire à la fois réelles et imaginaires. Mais avant d'approfondir la structure de l'Univers, nous devons préciser les notions de matière dans le cadre de relativité complexe.
  1   2   3   4

similaire:

I. action d\''Essais sur la libre pensée''
«lieu où l’émotion s’emmêle et s’enchevêtre» allait lui laisser le souvenir d'une atmosphère pesante, d'«une cage»

I. action d\PenséE : la pensée, sa source, ses effets, son utilisation et sa maîtrise

I. action d\Présentation monothéismes religieux et pensée rationnelle
«le Coran» pour l’islam, 3° ainsi que sur une analyse de l’universalité du message qu’elles proposent

I. action d\1. Si… Alors…Sinon…
«S'il fait beau, nous irons au parc; sinon nous irons au cinéma» indique une condition qui doit être remplie (beau temps) pour réaliser...

I. action d\Regarde, une montgolciel! Pensée de la semaine
«le boulevard des stars». IL est bien qu’il soit à la vue de tous les enfants et des parents. Vous pourriez également les suspendre...

I. action d\Cours sur la penséE: Ses effets et son utilisation
«supra-spirituel». Pour accélérer ce développement, nous pouvons cultiver dans notre vie les dix qualités suivantes: l'imagination,...

I. action d\La pensée se nourrit de culture, pas de procédures
«culture commune» qu’elle a, dès 2005, opposé à celle de «socle commun de compétences». Depuis, le débat s’est focalisé sur une opposition...

I. action d\“ La philosophie française ”
«claires et distinctes», celle qui a définitivement délivré la pensée moderne du joug de l’autorité pour ne plus admettre d’autre...

I. action d\Action d’une protéine sur une molécule unique d’adn

I. action d\Le conservatisme, source de progrès
«pensée de gauche» dont IL constitue l'une des ultimes réverbérations (tel le feu mort d'astres déjà éteints, etc.)








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.21-bal.com