Bibliographie : 22








télécharger 110.03 Kb.
titreBibliographie : 22
page1/3
date de publication27.07.2017
taille110.03 Kb.
typeBibliographie
m.21-bal.com > loi > Bibliographie
  1   2   3

UNIVERSITE DE GENEVE

Faculté de psychologie et des sciences de l'éducation

Section des sciences de l'éducation

 

Enseignant: pierre dillenbourg

Assistant: roberto ortelli
 


Informatique et environnements d'apprentissage

2000-2001

 


 

Giovanna Moser

Tania Scala

Esma Demirtas

Index



INTRODUCTION GÉNÉRALE 3

Description de l’institution : 3

Besoins de formation : 4

DIDACTICIEL 5

MICROMONDES 8

MODÉLISATION 10

Simulations of Conceptual Domains, University of Twente, The Netherlands. 10

HYPERTEXTE  12

COLLECTICIELS 15

CAMPUS VIRTUEL 16

CONCLUSION 20

VISION  20

CONCLUSION GÉNÉRALE : 21

BIBLIOGRAPHIE : 22


INTRODUCTION GÉNÉRALE



En tant qu’étudiantes en Sciences de l’éducation dans la filière formation d’adultes, nous percevons l’informatique comme un enjeu majeur pour l’avenir de l’éducation des adultes.

Une de nous trois est actuellement en stage dans un Club Emploi et elle est confrontée à un public adulte. C’est pourquoi nous avons été motivées par ce contexte pour la création de logiciels susceptibles d’être des supports favorisant leur recherche d’emploi. En ce qui concerne l’institution, ce travail peut leur apporter des outils pédagogiques supplémentaires.




Description de l’institution :


Nous avons choisi de travailler dans un Club Emploi où nous avons remarqué que l’utilisation des technologies relative à la formation est quasiment inexistante.

Le Club se situe à Lausanne. Il est géré par le Cabinet Daniel Porot installé à Genève. Ce cabinet est affilié au groupe « Daniel Porot » qui comprend l’Institut de Gestion de Carrière (situé en France), Pro Talents (la maison d’édition spéciale publication Porot), Porot & partenaires (..). Ce groupe intervient depuis plus de trente ans dans le domaine de la gestion de carrière et de la recherche d’emploi ainsi que sur certains projets très spécifiques qui touchent le développement. Son activité s’exerce essentiellement en Europe et en Amérique du Nord.
Depuis la création d’un Club Emploi à Genève en 1995, le Cabinet Daniel Porot a développé d’autres activités Club dans les cantons suivants : au Tessin (depuis 3-4 ans), à Fribourg (dans la ville même, depuis 3 ans), en Valais (ville de Sion, depuis 2 ans) et de Vaud (ville de Lausanne, depuis 1 ans). Ce sont des espaces équipés qui permettent aux demandeurs d’emploi de disposer d’un lieu de travail et de réunion pour réaliser leur campagne de recherche d’emploi. Ils permettent un encadrement qui rend une insertion plus rapide et plus harmonieuse dans le tissu économique.
Avant qu’un demandeur d’emploi puisse être opérationnel au Club Emploi à Lausanne, il doit suivre un cours intensif de gestion de carrière et de recherche d’emploi dispensé par les formateurs d’adultes du Cabinet. Lors de ce cours, il aborde les aspects Quoi ? (bilan), Où ? (cible) et Comment ? (techniques de recherche d’emploi). Sa durée est de deux semaines, soit 60 heures de cours et 20 heures de recherche sur le terrain.

Ensuite le demandeur d’emploi peut accéder aux services proposés par le Club (voir annexe n°1), tout en s’engageant par écrit à réaliser chaque semaine un certain nombre de démarches de recherche d’emploi et en acceptant de réaliser pour les autre membres du Club ou pour le Club des prestations de tout genre, à savoir donner des conseils aux pairs, les aider dans différents domaines de recherche, présenter des séminaires (selon des domaines où certains sont des spécialistes, tels que la communication, le Feng Shui, etc.). Ceci lui permettant de se rendre utile et d’accroître l’efficacité du Club.

Le public cible auquel s’adresse le Club Emploi est :

des employés ou techniciens

  • des cadres


  1   2   3

similaire:

Bibliographie : 22 iconBibliographie sélective 12 ims-ld 13 Résumé 13 Identification 13...
«Lignes directrices pour l'interopérabilité du cmi» a été la première spécification largement adopté pour l'interopérabilité entre...

Bibliographie : 22 iconBibliographie : 39

Bibliographie : 22 iconBibliographie p. 9

Bibliographie : 22 iconBibliographie

Bibliographie : 22 iconBibliographie p. 14

Bibliographie : 22 iconBibliographie 60

Bibliographie : 22 iconBibliographie

Bibliographie : 22 iconBibliographie 33

Bibliographie : 22 iconBibliographie

Bibliographie : 22 iconBibliographie. 69








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.21-bal.com