Les arabes ont toujours eu une tradition des histoires orales. Pendant les longues nuits au désert, et au cours de leurs voyages en Asie, en Europe et en








télécharger 11.43 Kb.
titreLes arabes ont toujours eu une tradition des histoires orales. Pendant les longues nuits au désert, et au cours de leurs voyages en Asie, en Europe et en
date de publication22.10.2016
taille11.43 Kb.
typeCours
m.21-bal.com > histoire > Cours
La Littérature
Les arabes ont toujours eu une tradition des histoires orales. Pendant les longues nuits au désert, et au cours de leurs voyages en Asie, en Europe et en Afrique du Nord, ils se racontaient des histoires d’aventure, d’amour, de la magie et de la religion. Parfois ils ont écrit les meilleures de ses histoires orales en forme de livre. Ils avaient aussi une tradition de poésie, et on peut compter plusieurs poètes extraordinaires parmi les écrivains arabes.
Le plus célèbre de tous les œuvres littéraires arabes est un livre appelé Les contes des mille et une nuits (Tales from One Thousand and One Arabian Nights). Ce livre n’est pas écrit par une seule personne, mais est plutôt une collection des meilleures histoires orales mises ensembles, incluant les histoires d’Aladin, de Sinbad et d’autres. Les contes des milles et une nuit sont très excitants dans tous les sens, car ils contiennent la magie, la violence, les agissements, et beaucoup de sexe. En fait, quand les anglais ont conquis les arabes au cours des années 1800, ils ont découvert ce livre et c’est rapidement devenu le plus grand succès de librairie en Angleterre.
Aujourd’hui, les gens aiment encore lire Les contes des mille et une nuits, et non seulement parce qu’ils trouvent les histoires divertissantes. Les historiens aiment aussi lire ses contes parce qu’on les considère comme un type de « source primaire ». Une source primaire est quelque chose écrite par les gens qui ont vécu pendant une certaine époque et qui nous montre des informations sur leurs vies quotidiennes. Les contes des mille et une nuits nous sert de source primaire parce qu’ils contiennent des informations historiques sur les habitudes des arabes, leur cuisine, leurs vêtements, et leurs traditions.
Les mathématiques
Comme vous savez déjà, vers 500 E-C les indiens ont inventé un système numérique très efficace; en fait, c’est le système qu’on utilise aujourd’hui : 1,2,3,4,5,6,7,8,9. Aussi, les indiens étaient le premier peuple à connaître l’idée de « zéro », un concept qui permettait des calculassions très complexes. Quand les arabes ont conquis l’inde, ils ont apprécié ce système et l’ont adopté comme le leur. Ils l’ont répandu partout dans leur empire.
Vers l’année 1200, un italien nommé Leonardo Fibonacci, a voyagé en Algérie avec son père. Toujours intéressé par les mathématiques, Fibonacci a immédiatement reconnu que le système hindou-arabe était supérieur au système européen. Il l’a appris, et ensuite l’a expliqué dans un livre qu’il a écrit appelé Libre Abaci (Livre des Calculassions). C’est comme ça que les chiffres modernes sont arrivés en Europe.
Avant la publication de ce livre, les européens avaient utilisé le système romain, où des multiples de 5 et 10 sont représentés par des lettres de l’alphabet. Par exemple :
I = 1

V = 5

X = 10
Le système de chiffres hindou-arabe était plus facile à utiliser, et ça a permis aux mathématiciens arabes de faire beaucoup de pas dans l’étude des maths, beaucoup plus tôt que les européens. Par exemple, l’algèbre a été inventé par un mathématicien arabe très célèbre, al-Khwarizmi. Même le mot « algèbre » vient du mot arabe « al-jabr » qui veut dire « transposition. » En fait, plusieurs mots mathématiques viennent de la langue arabe.
La médicine
Les musulmans ont fait beaucoup de pas dans le domaine de la médicine. Il y avait, par exemple, beaucoup d’hôpitaux dans l’empire abbaside. Des spécialistes comme des chirurgiens, des physiologistes et des opticiens travaillaient tous des ces hôpitaux. Il y avait aussi des ailes différentes pour les hommes et les femmes, ainsi que pour les personnes malades mentales. Tout ça, à l’époque où les européens croyaient toujours que les personnes malades mentales étaient possédées par des démons.
On peut compter plusieurs médecins célèbres parmi les citoyens des empires musulmans. Par exemple, Ibn Sina (parfois connu comme « Avicenne » en Europe) avait écrit un livre très populaire sur la médicine appelé Canon de la Médicine. Ce livre contient plusieurs descriptions de maladies accompagnaient par des dessins. Un autre médecin musulman, al-Zahrawi, était un chirurgien et le premier de faire opérer les amygdales de quelqu’un.
Les européens ont beaucoup appris sur la médicine, ainsi que la science en générale, des musulmans. Les concepts de Ibn Sina, al-Zahrawi et d’autres ont beaucoup changé la pratique de la médicine en Europe. Certaines idées et techniques développées par les médecins musulmans sont même utilisées encore aujourd’hui.
La Science et la Philosophie : traduction des livres importants
Dans tous les pays qu’ils ont conquis, les musulmans ont découvert des livres écrits sur la science et aussi sur la philosophie. Ils les ont traduits à la langue arabe, et ces livres-là étaient distribués partout dans leur empire. Comme ça, des livres sur la philosophie grecque – par exemple – sont arrivés en Chine, en Inde, et en Espagne. Arrivant en Europe, ces livres ont en suite été traduits en Latin et les clercs européens les ont lus. Alors, comme vous pouvez voir, les idées des philosophes grecs anciens tels que Socrate et Aristote sont connus en Europe aujourd’hui grâce aux musulmans.
Au sujet des livres scientifiques, les musulmans ont traduit beaucoup de livres sur l’ingénierie, l’astronomie, et la médicine. Ils ont aussi apporté des processus scientifiques très importants en Europe. Par exemple, les chinois savaient depuis longtemps comment faire du verre et du papier. C’était les musulmans qui ont partagé cette connaissance avec les européens, après avoir conquis des territoires chinois. Et en plus de la traduction et la partage des idées des autres, les musulmans ont éventuellement fait des découvertes eux aussi dans l’ingénierie, l’astronomie et la médicine.

similaire:

Les arabes ont toujours eu une tradition des histoires orales. Pendant les longues nuits au désert, et au cours de leurs voyages en Asie, en Europe et en iconIl est vivement conseillé aux élèves des classes de 1èreS de profiter...

Les arabes ont toujours eu une tradition des histoires orales. Pendant les longues nuits au désert, et au cours de leurs voyages en Asie, en Europe et en iconIl est vivement conseillé aux élèves des classes de 2nde de profiter...

Les arabes ont toujours eu une tradition des histoires orales. Pendant les longues nuits au désert, et au cours de leurs voyages en Asie, en Europe et en iconIl est vivement conseillé aux élèves des classes de 5ème de profiter...

Les arabes ont toujours eu une tradition des histoires orales. Pendant les longues nuits au désert, et au cours de leurs voyages en Asie, en Europe et en iconIl est vivement conseillé aux élèves des classes de 1èrees de profiter...

Les arabes ont toujours eu une tradition des histoires orales. Pendant les longues nuits au désert, et au cours de leurs voyages en Asie, en Europe et en iconIl est vivement conseillé aux élèves des classes de 5ème de profiter...

Les arabes ont toujours eu une tradition des histoires orales. Pendant les longues nuits au désert, et au cours de leurs voyages en Asie, en Europe et en iconIl est vivement conseillé aux élèves des classes de 4ème de profiter...

Les arabes ont toujours eu une tradition des histoires orales. Pendant les longues nuits au désert, et au cours de leurs voyages en Asie, en Europe et en iconIl est vivement conseillé aux élèves des classes de 6ème de profiter...

Les arabes ont toujours eu une tradition des histoires orales. Pendant les longues nuits au désert, et au cours de leurs voyages en Asie, en Europe et en iconIl est vivement conseillé aux élèves des classes de 2nde de profiter...

Les arabes ont toujours eu une tradition des histoires orales. Pendant les longues nuits au désert, et au cours de leurs voyages en Asie, en Europe et en iconIl est vivement conseillé aux élèves des classes de 5ème de profiter...

Les arabes ont toujours eu une tradition des histoires orales. Pendant les longues nuits au désert, et au cours de leurs voyages en Asie, en Europe et en iconIl est vivement conseillé aux élèves des classes de 1èreS de profiter...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.21-bal.com