Bibliographie p. 9








télécharger 93.19 Kb.
titreBibliographie p. 9
page1/3
date de publication22.07.2017
taille93.19 Kb.
typeBibliographie
m.21-bal.com > documents > Bibliographie
  1   2   3
DOSSIER PEDAGOGIQUE EN SCIENCES EXPERIMENTALES ET TECHNOLOGIE

CE2

L'ALIMENTATION

La séquence sur l'alimentation au CE2 présentée en deuxième partie a pour but de faire acquérir aux élèves les connaissances nécessaires relatives à l'alimentation (rôle des aliments, notion d'équilibre alimentaire,...) en vue de faire les choix alimentaires les plus pertinents pour se maintenir en bonne santé. Une analyse plus fine portera sur le goûter (repas souvent très déséquilibré) qui est un des repas dans lequel l'enfant peut être un acteur et donc partie prenante pour modifier ses choix alimentaires. L'attrait suscité par l'analyse nutritionnelle du goûter, proche des enfants, pourra faire naître des interrogations et un intérêt sur la composition nutritionnelle d'autres aliments. La problématique qui sous-tend chacune des séances est : comment savoir si un repas est équilibré ?

Sommaire

1- Synthèse des connaissances scientifiques nécessaires

1-1 Pertinence par rapport aux textes officiels...........................................................p. 2

a - Les programmes.....................................................................................p. 2

b - Le socle commun....................................................................................p. 2

c - La progression.........................................................................................p. 2

1-2 Savoirs savants....................................................................................................p. 2

a - La composition du corps humain.............................................................p. 3

b - Les besoins de l'organisme.....................................................................p. 3

c - Le rôle de l'alimentation...........................................................................p. 3

1-3 La spécificité de l'éducation à l'alimentation.........................................................p. 4

2- Séquence.............................................................................................................................p. 4

Bibliographie .............................................................................................................................p.9

Annexes : quelques documents supports pour la séquence....................................................p. 9

1- Synthèse des connaissances scientifiques nécessaires

1-1 Pertinence par rapport aux textes officiels

a - Les programmes

L'alimentation en CE2 appartient au domaine du fonctionnement du corps humain et de la santé. Le BO n°3 du 19 juin 2008 précise les connaissances à acquérir en hygiène et santé au cycle 3 : "connaître les actions bénéfiques ou nocives de nos comportements, notamment dans le domaine du sport, de l'alimentation, du sommeil."

Sur Eduscol, la progression est précisée dans le domaine de l'alimentation avec : "connaître les différentes catégories d'aliments, leur origine et comprendre l'importance de la variété alimentaire dans les repas."

Le vocabulaire à acquérir : famille d'aliments (eau, fruits et légumes, produits laitiers, céréales et dérivés, viande-poisson-oeuf, matières grasses, produits sucrés), besoins énergétiques.

L'alimentation prend place dans une séquence plus globale sur l'hygiène et la santé avec le sommeil et le sport en CE2.

b - Le socle commun

La séquence proposée relève de deux compétences au niveau du palier 2 du socle commun :

- la compétence 3, les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique, "l'élève est capable de mobiliser ses connaissances dans des contextes scientifiques différents et dans des activités de la vie courante (par exemple, apprécier l'équilibre d'un repas)"
- la compétence 7, l'autonomie et l'initiative, "l'élève est capable de se respecter en respectant les principales règles d'hygiène de vie"

c - La progression

Ce domaine est abordé tout au long de la scolarité, dès le cycle 1. On peut résumer la progression sous la forme d'un tableau :

Cycle 1

Découvrir le monde

Cycle 2

Découverte du monde

Cycle 3 : le fonctionnement du corps humain et la santé

CE 2

CM1

CM2

"Les enfants observent les différentes manifestations de la vie...Ils découvrent les parties du corps et les cinq sens : leurs caractéristiques et leurs fonctions. Ils sont intéressés à l'hygiène et à la santé, notamment à la nutrition."

"Les élèves repèrent les caractéristiques du vivant : naissance, croissance, reproduction, nutrition...Ils apprennent quelques règles d'hygiène et de sécurité"

Hygiène et santé

L'alimentation

Le sommeil

Le sport

Les mouvements corporels

Première approche des fonctions de nutrition

Digestion

Respiration

Circulation sanguine

Reproduction de l'homme et éducation à la sexualité



1 - 2 Savoirs savants

La nécessité d'avoir une alimentation équilibrée s'explique par le fait que l'organisme ne peut synthétiser seul certains éléments essentiels qui entrent dans sa composition et qui sont nécessaires à son fonctionnement. Ces éléments sont apportés par l'alimentation.

a - La composition du corps humain

Le corps humain est composé de plusieurs centaines de milliards de cellules organisées en différents tissus, qui vont constituer les organes (muscles, cerveau,..).

Il est fait de matière minérale (eau, sels minéraux) et de matière organique (glucides, lipides, protides).

Constituants de l'organisme

Pourcentage

Eau

66 %

Sels minéraux

Environ 4 %

Protides

16 %

Glucides

Environ 1%

Lipides

13 %



b - Les besoins de l'organisme

Ces besoins sont variés et ils sont fonction notamment de l'âge, du sexe et de l'activité physique.

Les besoins de l'organisme se situent donc à trois niveaux :

- sa construction (pendant la croissance) et le maintien de son architecture (à l'âge adulte)

- l'énergie nécessaire aux muscles, aux organes et au maintien de la température

- son fonctionnement : transporter les substances nutritives, favoriser leur utilisation par l'organisme et évacuer les déchets, le protéger contre les agressions extérieures (virus,...).

Seuls les lipides, les glucides et les protides fournissent, après digestion, de l'énergie à l'organisme, grâce notamment au mécanisme de la respiration cellulaire qui permet, en présence de dioxygène, une réaction chimique libérant de l'énergie, de la chaleur, de l'eau et un déchet, le CO2. Outre le glucose, les cellules vont prélever dans le sang d'autres molécules : des acides gras et des acides aminés (molécules simples) ainsi que de l'eau et des sels minéraux (substances minérales).

Les besoins du corps vont être couverts par différents aliments :

- aliments bâtisseurs : on les trouve essentiellement dans les aliments d'origine animale et les légumineuses

- aliments énergétiques : on les trouve principalement dans les matières grasses et les sucres (simples et complexes)

- aliments fonctionnels et protecteurs: il s'agit de l'eau, des vitamines, des fibres et des sels minéraux.

c - Le rôle de l'alimentation

C'est donc par l'alimentation que les besoins quantitatifs et qualitatifs de l'organisme pourront être assurés. Nos cellules ont besoin de divers acides aminés, sels minéraux, vitamines, glucides, lipides qui seront apportés par les aliments choisis pour leur variété, consommés en quantité suffisante. Sur le plan qualitatif, la ration alimentaire doit apporter 50 à 55 % de glucides, 30 à 35 % de lipides et 12 à 15 % de protides.

Les aliments ne sont pas utilisables en l'état par l'organisme. Ils vont subir les différentes phases de la digestion (mécaniques et chimiques) qui vont permettre de transformer les molécules complexes qui les composent en molécules simples (glucose, acides gras, glycérol et acides aminés) qui pourront être assimilées (production de matière et production d'énergie). La digestion terminée, les nutriments sont absorbés au niveau de l'intestin grêle et passent dans le sang et la lymphe. Une fois absorbés, les nutriments seront distribués aux différentes cellules de l'organisme par la circulation sanguine en vue de subvenir à leurs besoins.

La digestion, comme la respiration et la circulation sanguine pourront être abordées en CM1.

Les nutritionnistes classent les aliments en 7 groupes et le PNNS donne des repères de consommation1 par type d'aliments, c'est à partir de ces repères que l'aspect qualitatif de l'alimentation sera présenté aux élèves.

Le PNNS donne des repères nutritionnels pour que les besoins de l'organisme soient couverts par notre alimentation, mais aucun aliment n'est interdit, aucun n'est présenté comme miracle. Les dimensions convivialité et plaisir de l'alimentation devront être abordées.

L'équilibre alimentaire selon ces repères s'entend sur la journée, voire sur la semaine, le corps ayant la capacité de s'adapter à un déséquilibre provisoire en modifiant son appétit et en utilisant ses réserves.

Si le PNNS donne des repères nutritionnels, il associe également l'activité physique à la démarche globale de santé.
1-3 La spécificité de l'éducation à l'alimentation

L'éducation à la santé ne se résume plus à une approche "hygiéniste" avec une liste de bonnes pratiques et d'autres à proscrire. L'éducation à la santé est plus à concevoir dans une approche de constructions de savoirs et savoir-être en vue de prendre soin de soi et de respecter les autres. Mais l'éducation à la santé ne peut incomber seulement à l'école. Les partenaires locaux et les familles ont également leur rôle à jouer dans la mesure où les prises alimentaires se font dans les cantines et au sein de la famille et que les enfants n'ont pas forcément un rôle majeur dans le choix des aliments qu'ils sont amenés à consommer. La difficulté tient aussi dans les liens entre les savoirs construits à l'école et leur mise en œuvre au quotidien. C'est un point sur lequel je pense important d'associer les parents et l'équipe enseignante dans son ensemble.

L'alimentation a un rôle particulier pour les enfants (souvent associée au plaisir ou au réconfort) avec des relations différentes voire compliquées, souvent transmises par les rapports que les parents entretiennent avec elle. Les représentations des élèves seront peut-être faussées compte tenu des messages sanitaires et publicitaires auxquels ils sont confrontés régulièrement.

Une des difficultés de cette séquence en alimentation repose sur le fait que si les déséquilibres quantitatifs peuvent physiquement se voir par une maigreur ou un surpoids, ce n'est pas le cas des déséquilibres qualitatifs. Le fait que les choix alimentaires peuvent jouer sur la santé est un aspect difficile à concevoir pour les enfants de cet âge. Les élèves ne sont pas conscients qu'ils sont en partie acteurs de leur propre santé et que le maintien de leur capital-santé dépend aussi de leurs comportements. La santé reste une notion extérieure.

Lors de cette séquence, il conviendra toutefois de veiller à garder une approche positive de l'alimentation et d'insister sur la notion de préservation du capital-santé par des choix pertinents dans son alimentation.

Pour cette séquence, il s'agira de découvrir les familles d'aliments, leur rôle par rapport aux besoins de l'organisme qui varient suivant différents paramètres. Je souhaite que, à l'issue de cette séquence, les élèves soient capables de faire le lien entre les connaissances développées pendant cette séquence et les informations qu'ils pourront rencontrer au quotidien pour les aider dans leurs choix.
2 - Séquence

L'entrée dans la séquence est prévue à l'occasion de la semaine du goût, soit en fin de 1ère période, à la suite de la séquence sur le mouvement corporel.

Les notions de cette séquence sont complexes dans le sens où les nutriments ne se "voient" pas et que les aliments que nous consommons sont pour une large part transformés donc constitués d'aliments d'origines différentes.

Il est donc important d'amener les élèves à s'interroger sur l'alimentation d'abord par ce qu'ils connaissent : les aliments, et de les conduire progressivement à la compréhension du rôle de l'alimentation. Cette progressivité se traduit au niveau du plan de la séquence :

1- Evaluation diagnostique sur les connaissances et représentations des élèves

2- Les 7 familles d'aliments (critères communs / classement)

3- Le rôle des différents groupes d'aliments (qu'apportent-ils à l'organisme ?) : aspect qualitatif

4- Les besoins énergétiques (de quoi dépendent-ils ? comment sont-ils couverts ?) : aspect quantitatif

5- Le goûter décrypté : où trouver et comment analyser les informations nutritionnelles ?

6- Evaluation sommative avec retour à la situation-problème de départ

Séance 1 : Evaluation diagnostique : connaissances et représentations des élèves sur l'alimentation
Compétences visées :

- Mobiliser ses connaissances pour résoudre un problème

- Expliciter ses choix
ETAPE 1 : Situation-problème qui servira de situation de référence - Durée :10'

Support : extrait de Charlie et la chocolaterie de Roald Dahl, collection Folio Junior, page 13 (cf annexe 1)

Dispositif : individuel

Consigne : lecture du texte et rédaction des remarques sur le menu de Charlie et sa famille dans le cahier d'expériences, à la rubrique "Mes hypothèses",

Différenciation : dictée à l'adulte pour faire apparaître les représentations initiales des élèves en difficulté
ETAPE 2 : Travail de groupe à partir des connaissances des élèves - Durée : 15'

Dispositif : groupes de 4

Consigne : compléter les menus de la famille de Charlie pour qu'ils ressemblent un peu plus aux menus habituels des élèves. Le résultat du travail de groupe sera écrit dans le cahier d'expériences et affiché.

Les réponses des enfants risquent de porter plus sur le goût ("c'est pas bon", "je n'aime pas") que sur la composition des menus et les manques éventuels. Je devrai m'assurer en passant dans les groupes pendant cette phase d'un guidage et étayage suffisants en vue de dépasser l'aspect sensoriel de cette phase. Notion de structure de repas : entrée, plat, dessert, pour les enfants un goûter.
ETAPE 3 : Présentation des résultats - Durée : 15'

Débat pour confronter les idées de chaque groupe en vue de rédiger dans le cahier d'expériences "Nos hypothèses".

Il s'agira de faire expliciter les raisons des propositions (goûts, habitudes, connaissances,...), faire apparaître les contradictions éventuelles en revenant aux représentations habituelles des menus des enfants comme par exemple les menus de cantine. Un 1er classement des aliments pourra apparaître : entrée, plat, dessert ou si les enfants vont plus loin : 1ère approche des familles.
ETAPE 4 : Vérification des hypothèses - Durée : 15'

Support : affiche de l'INPES "la santé vient en mangeant"2 reprenant les repères de consommation par famille d'aliments

Consigne : à partir du document fourni, vérification des menus suivant ces recommandations

Sur le cahier d'expériences, rédiger d'abord une phrase de conclusion individuelle "Aujourd'hui, j'ai appris que...", puis la conclusion élaborée collectivement à la rubrique "Synthèse collective" : plusieurs aliments différents conviennent => familles
  1   2   3

similaire:

Bibliographie p. 9 iconBibliographie sélective 12 ims-ld 13 Résumé 13 Identification 13...
«Lignes directrices pour l'interopérabilité du cmi» a été la première spécification largement adopté pour l'interopérabilité entre...

Bibliographie p. 9 iconBibliographie : 39

Bibliographie p. 9 iconBibliographie

Bibliographie p. 9 iconBibliographie p. 14

Bibliographie p. 9 iconBibliographie 60

Bibliographie p. 9 iconBibliographie

Bibliographie p. 9 iconBibliographie 33

Bibliographie p. 9 iconBibliographie

Bibliographie p. 9 iconBibliographie. 69

Bibliographie p. 9 iconBibliographie p. 81








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.21-bal.com