Ateliers de substitution








télécharger 152.29 Kb.
titreAteliers de substitution
page1/3
date de publication02.01.2017
taille152.29 Kb.
typeAtelier
m.21-bal.com > documents > Atelier
  1   2   3


SOMMAIRE

Page

1/ PRESENTATION DU GEV 3
2 / CHARTE EDUCATIVE DES ACTIVITES PERISCOLAIRES 4

Aider l’enfant à s’épanouir

Apprendre à vivre ensemble

Agir pour l’égalité
3/ FINALITES DU PROJET EDUCATIF TERRITORIAL 5

4/ LE PROJET D’AMÉNAGEMENT DES RYTHMES EDUCATIFS 5

5/ LE GEV et SON CONTEXTE 6

Le public

Fonctionnement en ATS

Le groupe soleil

Les actions des projets d’école 2013 – 2016

Les ateliers bleus et ADSCE
6/ OBJECTIFS OPÉRATIONNELS DU GEV 7

Echanges et communication

Education citoyenne

Lire, écrire, oraliser et compter

Qualitatif des ateliers

Intégration des enfants en difficulté, porteurs d’handicap
7/ ORGANISATION DU TEMPS PERISCOLAIRE GRATUIT 8

Les inscriptions ARE et aux ateliers

Présentation des ateliers

Transition de 14H30

La sortie de 16H

Ateliers de substitution

Les locaux

8/ FONCTIONNEMENT DES ATELIERS 11

Effectif

Durée

Nombre

Parcours
9/ LES ATELIERS 11

Ateliers cycle2 et cycle 3

Bilan des ateliers de la rentrée sur le GEV

Projet d’atelier

10 / RÔLE DU REV 13
11/ LA SECURITE 14
12/ EVALUATIONS 15

Dispositif d’évaluation

Evaluation de la structure

Evaluation des animateurs
13/ LES AUTRES TEMPS PERISOLAIRES 18
ANNEXES 1 à 8 _____21

1/ PRESENTATION DU GEV
1/ Ecole élémentaire 119 A Avenue Simon Bolivar 75019 Paris

Nombre d’élèves scolarisés à la rentrée de Septembre : 261 élèves

10 classes (24 à 26 élèves) + 1 classe CLIS (12 élèves)

4 classes cycle 2 et 6 classes cycle 3

Directeur : M Maurice OULD ABDESSLAM

Téléphone : 01 42 08 28 56
2/ Ecole élémentaire 119 B Avenue Simon Bolivar 75019 Paris

Nombre d’élèves scolarisés à la rentrée de Septembre : 302 élèves

12 classes (24 à 30 élèves)

5 classes cycle 2 et 7 classes cycle 3

Directrice : Mme Danielle CZALCZYNSKI

Téléphone : 01 42 08 19 83
3/ Equipement (mis en commun)

- sur l’école : 2 préaux / 2 cours / 1 cantine (grande capacité) / 2 salles de dessins / 2 salles de musique/ 1 salle de mosaïque / 1 salle informatique / 1 BCD / 1 dojo / des classes .

- extérieur : gymnase Lepage, TEP Pailleron, bibliothèque municipale François Villon, conservatoire



4/ Les 2 équipes enseignantes

Elles restent stables pour Septembre


ENCADREMENT DU TEMPS PÉRISOLAIRE GRATUIT :

CAS-PE19 Chef de la CASPE19 : M.POMMIER

Chef de projet : M.DUHAUSSE

Réfèrente de secteur : Me RINCON

REV (Responsable Educatif Ville) : M.HALOCHE


Les animateurs des ateliers Bolivar A et B :

Personnel de la Ville :

10 animateurs ( titulaires, contractuels ou vacataires)

2 BCDistes ( 1 les mardis et un autre les Vendredis)

2 PVP de la Ville ( 2 PVP Art Visuel)
Personnel Education Nationale : 2 enseignants
Animateurs de l’association ADSCE : 12

( Association pour le Développement Sportif et Culturel des Enfants du groupe scolaire)
Animateurs Conservatoire : 2
Animateurs des autres associations : 14

3
2/ CHARTE EDUCATIVE DES ACTIVITES PERISCOLAIRES
La ville de Paris organise autour de l’école de nombreuses activités pour les jeunes parisiens de 3 à 16 ans. Ces activités, dites périscolaires, contribuent à l’éducation des enfants. Il s’agit de leur offrir des espaces et des moments de détente et de jeux, l’accès à la culture et au sport, mais aussi de les aider dans leur scolarité.
Les axes éducatifs
Aider l'enfant à s'épanouir

» _Enrichir sa personnalité

Les activités organisées doivent permettre à l'enfant de découvrir et développer ses talents. Elles l'aident à acquérir une réflexion personnelle et à mobiliser les connaissances acquises à l'école. Elles nourrissent sa curiosité et favorisent sa créativité. Toutes les activités sont adaptées à l'âge et au rythme de l'enfant.
» _Développer son autonomie

Les animations doivent aider l'enfant à se repérer dans son environnement et à acquérir une autonomie. L'enfant doit prendre conscience de ses droits, apprendre à respecter son corps, faire respecter son individualité et respecter celle des autres, enfants et adultes.
Apprendre à vivre ensemble

» _La vie collective

Le respect de chacun est indispensable à l'organisation de la vie collective. L’enfant doit être responsabilisé et la solidarité valorisée. Il apprend la citoyenneté et à respecter des règles de vie Il participe à leur élaboration. Le respect de la loi, qui condamne toute forme de ségrégation et de racisme, doit être affirmé. Les comportements violents et les insultes sont interdits et doivent être justement sanctionnés.
» _Les mixités

La rencontre d'enfants de tous milieux et de toutes origines favorise le partage et l'acceptation des différences. Les activités sont organisées de façon à ce que tous les enfants, filles et garçons, puissent y participer.

Des projets d'accueil sont menés pour intégrer les enfants handicapés aux activités. Une offre de loisirs adaptée est également proposée aux enfants hospitalisés.
Agir pour l'égalité

» Des tarifs qui favorisent l'accueil de tous les enfants

Pour assurer l'égalité d'accès aux activités, tous les services payants font l'objet d'un tarif établi en fonction du quotient familial.
» _Promouvoir l'égalité des chances

Le loisir éducatif est l'occasion de donner au plus grand nombre d'enfants un accès à la culture, aux nouvelles technologies, au sport et à la découverte de l'environnement. Il peut aussi offrir un complément aux apprentissages scolaires pour les enfants qui ne peuvent pas s'appuyer sur un accompagnement familial.

4
3/ FINALITES DU PROJET EDUCATIF TERRITORIAL
Permettre à tous les enfants de développer leur curiosité intellectuelle, de construire leur personnalité et leur jugement critique .L’inciter à découvrir et s’approprier le patrimoine culturel, urbain et historique de la Ville de Paris et favoriser son développement personnel à travers la pratique sportive.
Promouvoir l’égalité des chances et contribuer à la réussite éducative de tous les enfants.
Assurer la cohérence et la complémentarité entre le temps scolaire et les temps péri et extrascolaires dans le respect des compétences de chacun, enseignants et animateurs.
Agir dans le respect de la charte éducative des activités périscolaires qui se décline autour de trois axes : contribuer à l’épanouissement de l’enfant, favoriser sa socialisation et lutter contre les inégalités.

4/ LE PROJET D’AMÉNAGEMENT DES RYTHMES EDUCATIFS
Pour réussir sa vie en société, tout enfant a besoin d’acquérir , en complémentarité avec les apprentissages pédagogiques fondamentaux , autant de compétences essentielles telles qu’apprendre à se construire, raisonner, se repérer dans le temps et l’espace, s’organiser, la sensibilité et la relation aux autres.

Au côté du temps passé en classe et du temps passé en famille, les temps d’éducation non formelles péri et extrascolaire sont une composante majeure d’apprentissage du vivre ensemble.

Ce sont autant de moments propices aux initiatives personnelles ou collectives, d’ouverture sur de nombreux domaines d’activité : scientifique et technique, sportive, d’expression et de création , d’appropriation du patrimoine.

Se placer du point de vue de l’enfant, donner du sens aux activités qui lui seront proposées et lui permettre de comprendre et donc construire une cohérence entre toutes les pièces du puzzle : une ambition pour permettre de lutter concrètement contre les inégalités d’accès à la culture, aux sciences et aux savoirs.
L’intention est claire :

Faire des enfants autonomes, dotés d’esprits d’initiative, capables de mobiliser les nouvelles techniques d’information et de communication comme moyen d’expression et de création, des enfants curieux du monde et d’autrui, mais aussi porteurs de leur identité culturelle , conscients des valeurs démocratiques et républicaines, capables d’exercer leur esprit critique et leur liberté de jugement mais également de respecter les autres, l’autre sexe et de refuser les préjugés et stéréotypes.

5

5/ LE GEV et SON CONTEXTE
Le public : Le groupe scolaire est situé dans un quartier populaire. Une des particularités de cette population est la diversité de milieux (favorisé et défavorisé) , de nationalités, de cultures et de systèmes de valeurs. Il est donc nécessaire de créer un « espace commun, un lieu de vie » où l’enfant, malgré ses différences, pourra s’exprimer, comprendre et accepter l’autre pour lui permettre de s’acheminer vers une meilleure intégration dans la société d’accueil.

Fonctionnement en ATS (aménagement du temps scolaire) :

Les temps de l’interclasse : 11H30 – 13H ou 12H – 13H30 soit 1H30

Avec un décalage de 30 mn entre les 2 écoles

Sorties à 16H et 17H30

Particularité : les 2 animateurs BCDistes travaillent sur 2 jours pendant les temps

scolaires et périscolaires ( projet avec les enseignants)
Le groupe soleil

Dans le cadre d’un projet innovant , les 2 élémentaires, mais aussi les 2 maternelles avoisinantes : Lepage et Sadi Lecointe. participent à des actions communes : parcours littéraire. Le projet est de construire de la maternelle au CM2 un patrimoine culturel par la mise en place de lecture en réseau, de partage d’émotions, d’échange autour des lectures , et par la mise en commun des pratiques .
Les actions des projets école 2013 – 2016

Continuité et renforcement des actions des projets d’école 2009-2013

L’entrée dans la littérature : lire, écrire :

  • A travers l’implication des BCDistes avec les enseignants

  • Le journal d’école

  • Les classes théâtre

Une démarche scientifique à travers les ateliers : jardinage, astronomie, développement durable …

L’intensification des échanges entre les différents partenaires

L’éducation citoyenne

L’aide aux élèves en difficultés

Les ateliers bleus et ADSCE communs aux 2 écoles

Jusqu’alors 40 ateliers annuels étaient proposées aux enfants du A et du B par semaine.

10 ateliers par soir de 16h30 à 17h30 assurés sur l’école et au gymnase Lepage. La majorité fonctionnant par tranche d’âge. Le nombre de participants étant de 12 à 18 enfants par atelier.

Tous les ateliers font partie de l’ADSCE (association de l’école)

6

6/ OBJECTIFS OPÉRATIONNELS DU GEV
Au regard de la charte éducative et du contexte du GEV, les objectifs suivants sont définis :
Favoriser les échanges, la communication entre le personnel Ville, les équipes enseignantes, les partenaires, les parents et les enfants

Favoriser la poursuite des échanges existants entre les 2 écoles A et B par la mise en commun des ateliers. Accessibilité des ateliers aux enfants du A et du B.
Indicateurs d’évaluation et actions :

  • les réunions : animateurs, conseils d’école

  • fiches de renseignement des animateurs avec demande de mail pour la transmission des informations

  • présentations et affichage du projet éducatif périscolaire

  • l’impact des panneaux ARE à l’adresse des parents, des animateurs, des enfants …

  • la conception du journal

  • le démarrage d’une radio

  • les portes ouvertes

  • la répartition des enfants dans les ateliers


Favoriser l’éducation citoyenne : éducation à l’environnement, respect des règles de la vie collective, conseil d’enfant ARE
Indicateurs d’évaluation et actions:

  • les contenus de certains ateliers

  • grille d’évaluation des comportements et cahier des incidents sur chaque école

  • l’application des règles de vie dans les ateliers

  • l’implication des enfants dans les rangements

  • les réunions de conseil d’enfants

(réunions lors de la pause méridienne au rythme d’une réunion par mois )
Favoriser et enrichir la démarche scolaire en faveur du lire, écrire, oraliser et compter, et donc vers une meilleure maîtrise de la langue française et des mathématiques par la compréhension d’une consigne, par la rédaction d’un compte rendu par les enfants, par la prise de parole (atelier, conseil d’enfants ARE), par un jeu de société, par un travail individuel ou collectif …

Certes les ateliers BCD, théâtre, ludothèque participent pleinement à cet objectif. Mais l’ensemble des ateliers peuvent y contribuer d’une manière ou d’une autre.
Indicateurs d’évaluation et actions :

  • les contenus des ateliers

  • Journal ARE/ lancement d’une radio au sein du groupe scolaire

  • Expositions, démonstrations, spectacles


Favoriser le qualitatif des ateliers adaptés aux enfants : richesses des contenus …

Pour cela, chaque animateur devra rédiger un projet d’atelier qui sera validé par moi-même, mais aussi en concertation avec les directrices, et les responsables de l’association ADSCE

Qui dit qualité, dit aussi donner des moyens répondre aux demandes de matériel,

accompagner, voire former les animateurs … 7

Indicateurs d’évaluation et actions:

  • les projets d’atelier

  • les suivis des ateliers (parcours évolutifs, respect des rythmes d’apprentissage, ateliers adaptés à la tranche d’âge….)

  • l’implication et l’intérêt portés par les enfants



Favoriser l’intégration des enfants en difficulté et des enfants porteurs d’handicap (enfants de la classe CLIS et enfants intégrés dans les classes) soutenue par les échanges plus intenses avec les parents, directrices, enseignants, animateurs et moi-même, et par une prise en compte des besoins spécifiques.

Tout en préservant la confidentialité des renseignements, un recensement de tous les enfants et de leurs handicaps sera communiqué à la CASPE qui transmettra au service concerné pour obtenir les postes animateurs nécessaire à un vrai soutien. Les AVS déjà présents sur l’école peuvent postuler et ont postulé déjà lors de la 1ère année.
Indicateurs d’évaluation et actions :

  • l’implication et les résultats obtenus dans les ateliers choisis

  • conception d’une grille d’évaluation individuelle (réussite, évolution …de l’enfant)



7/ ORGANISATION DU TEMPS PÉRISCOLAIRE GRATUIT
Les ateliers péri-éducatifs, gratuits et facultatifs, en cohérence avec les cycles pédagogiques, fonctionneront 2 fois par semaine, les mardi et vendredi de 14H30 à 16H.

Sur cette période, pas d’aide personnalisée programmée
Les inscriptions aux ateliers :
Dès la rentrée de Septembre, l’ensemble des ateliers sera défini.

Une présentation succincte de chaque atelier sera fournie en même temps que la feuille d’inscription. Des panneaux d’affichage, le blog ( http://are119bolivar.canalblog.com ) pourront permettre de prendre connaissance de l’ensemble des ateliers.

Fin Juin 2014, les inscriptions des ateliers annuels ont été lancées.

Ainsi, début Septembre, les enfants pourront s’inscrire aux ateliers trimestriels mis à jour en Juillet et en Août, et aux ateliers annuels pour les nouveaux CP. Des places concernant les ateliers annuels non complets seront proposées.
L’ensemble des ateliers est classé en 6 à 7 groupes, et en cours d’année ,chaque enfant sera incité à faire son propre parcours découverte par des choix variés (ateliers choisis dans des groupes différents). (Annexe 1)

Lors de la composition des listes enfants dans les ateliers, les enseignants, animateurs, directrices pourront être consultés pour leurs connaissances des enfants.
Les enfants seront répartis en tenant compte :

  • des choix exprimés des enfants (prise en compte dans la mesure du possible du choix1 des enfants sur les 3 demandés)

  • des tranches d’âge (cycle 2 et cycle3)

  • autant que possible équilibre garçons et filles 8

Pour les enfants PPVPES, selon le handicap et à la connaissance de l’enfant et de ses capacités, certains ateliers pourraient être ciblés envers eux.

Présentation des ateliers aux enfants ( annexe 2):

De plus, pour leurs choix d’atelier, les enfants seront au mieux informés, sensibilisés. Durant les deux premières semaines de la rentrée de Septembre, les mardis et vendredis, les enfants resteront par classe. Pas de mélange des enfants des 2 écoles. Les animateurs iront vers eux. Aussi chaque animateur, prévenu de cette organisation de démarrage (juste le temps laissé aux inscriptions aux ateliers et à un temps d’adaptation des nouveaux CP) aura préparé une séance de présentation et de mises en situation. Une répartition des animateurs sera défini par classe.
Il est à souligner qu’un intervenant référent sera nommé pour chaque classe, afin de faciliter les rapports enseignants – animateurs. Les animateurs qui exerceront dans les classes seront référents sur celles-ci.

La transition école – Tps périscolaire gratuit

Pause récréative : 14h30 – 14h45 (Annexe 3)

Les enseignants de chaque classe auront connaissance des ateliers de leurs élèves.

A 14H30, les enseignants devront assurer les sorties des enfants (enfants qui rentrent à la maison accompagnés ou non). Le contrôle des enfants sortant sont assurés par le directeur et directrice d’école.

De 14h30 à 14h45 : une pause est proposée aux enfants pour se détendre, aller aux toilettes avant la sonnerie de 14h45, annonciateur du début des ateliers.
14h45 : Les enfants, inscrits aux ateliers, se rendront dans les préaux (ateliers plutôt de cycle 2 ), dans les cours ( ateliers plutôt de cycle 3) pour rejoindre le lieu de rassemblement de leur atelier . Lieux qui seront définis pour l’année et repérable visuellement (affichette propre à chaque atelier) . ( annexe 3)
Au début des temps de l’ARE en Septembre, les petits CP seront accompagnés dès 14h30 sur leurs lieux de rassemblement cycle 2, prévus dans les préaux des 2 écoles.
Chaque animateur, étant averti des éventuelles absences enfants, dés que l’ensemble des enfants inscrit à son atelier est présent, l’animateur peut se rendre à son lieu d’atelier.
La sortie de 16H ( annexe 5)

Chaque animateur est responsable de son groupe. Ayant connaissance des enfants qui partent à la maison, celui ci a en charge le bon déroulement de ces départs. Le lieu de sortie de l’école (au nombre de 4 : 2 portes principales et 2 portes secondaires ) sera connu de chaque intervenant et des parents.

Les enfants qui restent à l’étude ou participent à un atelier bleu seront envoyés dans les cours respectives (les enfants du A dans la cours A et les enfants du B dans la cours B) .


9

Puis les enfants inscrits aux ateliers bleus rejoindront leurs lieux de rassemblement. Et les enfants inscrits aux études, ceux du A seront pris en charge par les surveillants d’étude affectés à l’école A, et ceux du B par les surveillants d’étude affectés à l’école B.

Les enfants en atelier extérieur de l’école (gymnase Chaumont Lepage de proximité) seront repris par les parents sur l’école.
Ateliers de substitution :

Afin de pourvoir aux absences des animateurs et de ne pas engendrer un disfonctionnement, un vivier d’animateurs remplaçants Ville sera composé. Les enseignants n’ayant pas d’atelier à gérer pourront postuler à ses remplacements. Egalement, recrutement entrepris.

Dans la mesure du possible, je demanderais à tous les animateurs de me prévenir suffisamment à l’avance pour pourvoir à leurs absences. Egalement, toute absence devra être justifiée.

Ces ateliers de substitution doivent être temporaires. (1 à 2 séances au plus). Ils doivent permettre aussi d’éviter une répartition des enfants sur l’ensemble des ateliers.
Ces ateliers seront conçus, pensés pour 1 séance d’une durée de 1H15. Selon le ou les absences du jour, ces ateliers pourront être artistiques, sportifs,, ludiques, littéraires .
D’où la nécessité d’avoir des animateurs pluridisciplinaires : proposition d’un atelier jeux sportifs si je remplace un atelier sportif ou atelier manuel si je remplace un atelier artistique. Je leur demanderai de préparer des fiches d’activité par domaine d’activité et par tranches d’âge.
Les animateurs absents association sont remplacés par l’association.

Les locaux :
A la rentrée de Septembre, un protocole type d’emploi des locaux sera signé par le et la directrice, le chef de CASPE et moi-même. Le protocole indiquera avec précision les locaux concernés utilisables, leurs conditions et horaires d’utilisation.

Au cours de l’année, des intervenants d’atelier seront référents de classe, facilitateur des liens avec les enseignants,

Une photographie, vue d’ensemble de chaque classe pourra être prise et affichée, de manière à avoir une vision des dispositions de la classe (tables, chaises...) et mettre à la connaissance de l’animateur.

La moitié des classes est prévue pour être partagée avec les ateliers. Et donc il est essentiel que tous respectent adultes et enfants ces lieux : armoires matériels enseignant, casier des enfants…)

Les enseignants ont demandé que l’ensemble des classes soit utilisé un moment ou l’autre dans l’année. Donc que certains ateliers changeront de lieu en cours d’année.

Enfin, il faut savoir que des temps de nettoyage sont prévus en fin de journée et le samedi matin.
  1   2   3

similaire:

Ateliers de substitution iconLa substitution polyalphabétique : Le chiffre de Vigenère

Ateliers de substitution iconAteliers tournants

Ateliers de substitution iconAteliers de lecture

Ateliers de substitution iconAteliers de maths

Ateliers de substitution iconAteliers contes. 1

Ateliers de substitution iconAteliers de précédentes

Ateliers de substitution iconAteliers du matin

Ateliers de substitution iconAteliers de lecture et graphisme

Ateliers de substitution iconAteliers de méthodologie scolaire

Ateliers de substitution iconAteliers de méthodologie scolaire








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.21-bal.com