1. Décrivez de façon précise une leçon qui vous a particulièrement interpelée par la qualité de sa construction (déroulement, choix méthodologiques, gestion de la classe, etc…)








télécharger 27.53 Kb.
titre1. Décrivez de façon précise une leçon qui vous a particulièrement interpelée par la qualité de sa construction (déroulement, choix méthodologiques, gestion de la classe, etc…)
date de publication29.07.2017
taille27.53 Kb.
typeLeçon
m.21-bal.com > documents > Leçon






STAGE 1.1 D’INSTITUTEUR PRIMAIRE : OBSERVATIONS

HAUTE ECOLE PAUL HENRI SPAAK ANNEE ACADEMIQUE 2012-2013




Stage effectué dans l’établissement suivant : Ecole Communale de Houtain-Le-Val Rue des Ecoles 8 1470 Genappe




Par BUSERIE Sophie, 1PPA

05/11/2012




1. Décrivez de façon précise une leçon qui vous a particulièrement interpelée par la qualité de sa construction (déroulement, choix méthodologiques, gestion de la classe, etc…).

Justifiez l’intérêt que vous portez à cette leçon.

Déroulement de la leçon :

Pour cette activité, la classe est divisée en deux groupes. Un groupe reste à sa place et l’autre groupe part chez Madame Anne-Sophie (en deuxième primaire). Un petit groupe d’élèves de deuxième vient nous rejoindre, nous sommes alors 11 en classe.

Madame Nathalie demande aux enfants de lui rappeler ce qu’ils ont fait la semaine précédente. Les enfants expliquent qu’ils ont fait des lettres avec des rubans, puis avec leurs corps.

Le professeur leur explique alors qu’il existe dans le monde différents types d’écritures et elle affiche les premiers panneaux au tableau.



Tao et Maloé reconnaissent immédiatement que c’est du chinois : leur papa écrit comme cela. Le professeur demande à la classe de bien regarder et de trouver quelles sont les différences avec notre alphabet. Les réponses fusent.

Ensuite, Madame Nathalie affiche de nouveaux panneaux en expliquant que c’est une écriture très ancienne…

Les enfants cherchent à deviner, et avec les indices donnés par leur professeur, ils finissent par découvrir que c’est une écriture égyptienne. Madame Nathalie leur en donne le nom : les Hiéroglyphes.

Viennent alors les panneaux suivants : madame Nathalie affiche en regard deux pages du livre de Félicien le magicien. Ils connaissent la première page, mais l’autre est écrite de façon très bizarre…

Nahim, Leila et Yanis donnent directement la réponse : c’est de l’écriture arabe. En comparant les deux pages, les enfants découvrent que l’arabe va de droite à gauche.

Puis, madame Nathalie leur montre un livre tout blanc. Elle le fait passer en classe, les enfants le regardent, le touchent, tournent les pages… il n’y est rien écrit, et il n’y a pas d’images ! Mais les enfants remarquent que le papier est épais et qu’on y sent plein de petits points. Le professeur leur explique alors que c’est un livre pour les aveugles, on le lit avec les doigts. Elle interroge ensuite les élèves concernant les gens qui n’ont pas la parole.

Marius explique alors que sa maman est sourde et qu’ils se parlent avec des signes. Madame Nathalie lui demande de nous montrer comment on dit bonjour en signes, et elle invite toute la classe à l’imiter. Puis il montre plusieurs mots, que ses camarades tentent d’imiter.

Le professeur affiche alors un panneau sur l’alphabet des signes puis invite les élèves à se lever et à venir voir les panneaux de près. Elle les laisse alors en discuter entre eux.



Après cette petite pause, madame Nathalie les fait s’asseoir par groupe de deux et leur distribue une feuille sur laquelle sont tracés les contours d’un signe chinois. Elle distribue ensuite de la gouache et des pinceaux.

Elle leur demande de garder les bras croisés et leur explique clairement la consigne : il ne faut pas colorier, mais il faut faire le signe chinois avec seulement des traits, comme le font les chinois.

Elle leur montre au tableau, étape par étape, et leur donne la signification du signe : grand. Ils peuvent alors commencer.

Pendant qu’ils peignent, madame Nathalie passe entre les bancs et écrit leur nom sur leurs dessins.

Ensuite, ils peuvent faire un deuxième signe, plus compliqué : l’eau

Et enfin, ils passent au signe le plus difficile : cheval.

Il est 14h45, le professeur demande de poser les dessins sur les tables du fond de la classe. Ils peuvent ensuite retirer leur tablier de peinture, les élèves de deuxième retournent dans leur classe et nos élèves partis en activité chez Mme Anne-Sophie reviennent parmi nous, la leçon est terminée.



Pourquoi cette leçon a-t-elle suscité mon intérêt ?

Cette leçon a été donnée l’après-midi, moment de la journée les enfants sont plus dissipés. Le sujet a donc été choisi en conséquence.

D’un point de vue méthodologique, les enfants se sentent concernés par la leçon puisqu’il y a dans leur classe plusieurs élèves d’origine étrangère (arabes et chinois) et travaillent des représentations qui résonnent en eux. Le professeur n’a pas choisi par hasard d’aborder le chinois, l’arabe, le langage des signes…

J’ai aussi remarqué que le professeur laisse aux enfants des moments durant lesquels elle n’intervient pas mais les laisse discuter entre eux, manipuler les livres, observer, imiter le langage des signes… tolérant alors que les élèves se lèvent, fassent du bruit… puis elle les reprends en proposant une nouvelle activité. Cette leçon se déroule étape par étape et est interactive : les élèves participent beaucoup et donnent leurs idées. L’enfant est mis en situation d’observation : il compare les différents types d’écritures à celle qu’il connaît déjà, et avec le livre de braille il fait appel au toucher, donc pas uniquement à la vue.

Du point de vue de la gestion de la classe, les élèves de première de de deuxième année sont mélangés et répartis dans les deux classes. Ces activités communes permettent aux élèves de première primaire de faire connaissance avec l’institutrice qu’ils auront l’année prochaine. De plus, cela permet d’avoir dans chaque groupe des élèves plus avancés qui apporteront des éléments de réponse.

Compétences développées :

  • Parler-Ecouter, Elaborer des significations :

  • Relier des informations significatives du message à ses connaissances et à d’autres sources.

  • Réagir à un document en interaction avec d’autres en exprimant son opinion personnelle accompagnée d’une justification cohérente.

  • Eveil :

  • Rechercher et identifier des indices

  • Education artistique :

  • Reproduire des mouvements, des gestes

2. Décrivez dans un texte de +/- 2 pages, la façon dont les différents indicateurs sur lesquels porte votre observation sont articulés (ou mis en relation) dans la gestion de la classe observée.

Le texte ne portera donc pas dans ce cas sur une leçon particulière mais bien sur un ensemble d’éléments articulés qui définit la gestion de la classe d’un enseignant.

Durant la semaine de 1 au 5 novembre 2012, mon premier stage s’est déroulé dans l’école communale de Houtain-Le-Val, sous la tutelle de Mme Nathalie Dehaye.

Il s’agit d’une petite école de village, comportant les sections maternelles et primaires : il y a une classe par année, sauf les quatrièmes et cinquièmes primaires qui, étant peu nombreux, sont réunis dans une seule classe.

L’école est entourée de deux cour de récréations (maternelles et primaires) avec des modules de jeux et bientôt un poulailler.

Je suis en première primaire, ma classe se situe juste à côté de la bibliothèque de l’école, à laquelle les enfants ont tous accès durant la récréation. Ils peuvent emprunter un livre.

Notre classe est constituée de 14 élèves. Les institutrices de 1ere primaire et de 3eme maternelle communiquent beaucoup entre elles et organisent chaque jeudi une activité ensemble afin de se familiariser.

La classe de première primaire est lumineuse et très colorée, les bancs sont placés de façon classique, alignés face au tableau, et le bureau du professeur est au fond de la classe (afin de mieux voir ce que font les élèves lorsqu’ils travaillent individuellement).



A gauche du tableau se trouve une petite étagère contenant des dessins à colorier, les élèves peuvent venir se servir pour s’occuper lorsqu’ils ont terminé une activité. A droite du tableau, il y a une autre étagère contenant du matériel pour les élèves.

Le mur de droite est longé de grandes armoires remplies de matériel didactique, jeux de société, livres, matériel de bricolage et classeurs contenant les canevas de leçons. Ces armoires sont fermées, et sur leurs portes sont collées des affiches indiquant les charges des élèves. Ces charges sont changées une fois par mois. Les règles de vie en classe y sont également affichées, elles ont fait l’objet d’une activité réalisée en début d’année avec les élèves.

Au fond de la classe se trouvent une poubelle bleue et une poubelles blanche, elles sont surplombées d’un panneau expliquant le tri des déchets en images.

Sur les murs sont affichés des dessins réalisés par les enfants, un grand calendrier et une horloge.Les lettres de l’alphabet et le chemin des chiffres sont ajoutés au fur et à mesure des apprentissages des enfants.

Les enfants entrent en classe à 08h30 et s’installent à leur place. Les places sont définies par le professeur et changent une fois par mois. Les plus distraits ainsi que les élèves en difficultés sont placés devant, seuls par banc.

Ce lundi 5 novembre, nous commençons par mettre à jour le calendrier : Annette vient devant la classe et barre sur le calendrier les jours qui sont passés, pour conclure que nous sommes au mois de novembre. Le professeur affiche alors au tableau l’image « Novembre » qui remplace l’image « Octobre ».



Les élèves observent l’image et le calendrier : le 11 novembre c’est l’armistice, a lieu alors un petit débat. Chaque mois commence ainsi, puis on change les places et les tâches.

Ensuite, le professeur demande aux élèves de lui rappeler ce qu’on a vu dans la planète des alphas avant les vacances : le son « c ». Le Kangourou, le Cornichon, la Quille.



Le professeur demande également quels élèves de la classe ont le « c » dans le prénom et les note au tableau.

Durant les vacances, ils ont dû chercher à la maison trois images représentent un mort où on entend le son « c ». Tous les vendredis, ils reçoivent un nouveau son à chercher durant le week-end.

Chaque activité commence ainsi par un rappel de l’activité similaire précédente. Les activités durent 15 minutes, subdivisées en trois étapes de 5 minutes (trois exercices différents, vous les trouverez en annexe).

L’apprentissage d’une lettre se fait toujours de la même manière :

  1. Discrimination auditive : on découvre le son que cette lettre fait

  2. Discrimination visuelle : on découvre la lettre écrite, on apprend à la reconnaitre dans un mot

  3. Ecriture de la lettre : on la trace d’abord dans l’espace avec l’index, puis sur le banc et enfin sur la feuille

Le matin, on apprend une lettre et un chiffre, et en fin de semaine les élèves ont une évaluation (voir annexes). Les activités sont toujours étroitement liées : lorsque nous voyons le son « c » (les lettres c, k et q) nous voyons en parallèle le chiffre cinq… et nous utilisons donc cette nouvelle lettre ! Les chiffres sont vus dans l’ordre croissant, mais pour les lettres nous voyons d’abord les voyelles, puis les consonnes en commençant par les plus fréquentes. Au fur et à mesure de l’apprentissage nous voyons les syllabes et les sons. En ce mois de novembres nos petits élèves savent donc déjà lire des mots entiers voir même de petites phrases (la limace a mal) et cela leur apporte une grande satisfaction.

L’après-midi, les élèves ont un cours d’éveil, un bricolage ou une activité. Les leçons sont très interactives, les élèves peuvent toujours s’exprimer (s’ils lèvent le doigt) et sont invités à participer.

Lorsqu’un enfant a terminé son exercice, il peut aller chercher un coloriage ou s’occuper avec le livre loué à la bibliothèque. Les élèves peuvent donc se lever sans demander la permission, mais ils doivent demander l’autorisation avant de quitter la classe.

Le professeur leur laisse une certaine liberté, et elle n’élève la voix que lorsque c’est nécessaire et en donne pas de punitions. Par contre, si un élève n’a pas terminé son exercice parce qu’il était dissipé, ou si il l’a lourdement bâclé, il devra rester en classe durant une partie de la récréation pour le terminer.

Tous les travaux des élèves sont repris et corrigés par Mme Nathalie. Même si ils ne sont pas côtés, elle y note une appréciation, un encouragement, et si tout est bon elle y appose un cachet.

Le professeur passe systématiquement entre les bancs et s’arrête pour aider individuellement les élèves qui en ont besoin.

En classe, le professeur se montre totalement équitable : elle interroge tous les élèves (sans respecter d’ordre particulier) et, en fonction de leur caractère, elle les incite à prendre confiance en eux ou au contraire à canaliser leur énergie.

Elle s’adresse à eux avec un vocabulaire simple et précis, en articulant bien et en utilisant beaucoup d’intonation. Chaque fois qu’un élève a pris la parole, elle reformule ses dires en une phrase correcte et synthétique.

similaire:

1. Décrivez de façon précise une leçon qui vous a particulièrement interpelée par la qualité de sa construction (déroulement, choix méthodologiques, gestion de la classe, etc…) iconLes articles contractés et partitifs
«de» qui donne la clef de la construction. On peut aussi remplacer l'article en question par l'expression un peu de. Si l'emploie...

1. Décrivez de façon précise une leçon qui vous a particulièrement interpelée par la qualité de sa construction (déroulement, choix méthodologiques, gestion de la classe, etc…) iconProgramme de construction simple. Date
«Sur votre feuille blanche, qui est une feuille de brouillon, commencez par tracer un cercle de la taille que vous voulez.» Et tracer...

1. Décrivez de façon précise une leçon qui vous a particulièrement interpelée par la qualité de sa construction (déroulement, choix méthodologiques, gestion de la classe, etc…) iconVotre enfant vient de rentrer en classe de 5
«exigences» de chaque enseignant de façon succincte. Vous aurez la possibilité de compléter ces informations, si nécessaire, en rencontrant...

1. Décrivez de façon précise une leçon qui vous a particulièrement interpelée par la qualité de sa construction (déroulement, choix méthodologiques, gestion de la classe, etc…) iconPrésentation de deux traditions sociologiques très importantes qui...
Tradition de Chicago. La première école est celle de Robert Park, la second s’intéresse plus particulièrement au travail, elle s’est...

1. Décrivez de façon précise une leçon qui vous a particulièrement interpelée par la qualité de sa construction (déroulement, choix méthodologiques, gestion de la classe, etc…) iconThèse de doctorat, sous la direction de Madame le Professeur Danielle...
...

1. Décrivez de façon précise une leçon qui vous a particulièrement interpelée par la qualité de sa construction (déroulement, choix méthodologiques, gestion de la classe, etc…) iconRapport de stage présenté par
«didactiques des langues et environnements informatiques», et particulièrement travailler avec les ntic et les tice. IL me fallait...

1. Décrivez de façon précise une leçon qui vous a particulièrement interpelée par la qualité de sa construction (déroulement, choix méthodologiques, gestion de la classe, etc…) icon4. Définir le mot maquette (concept)  10mn Faire émerger les représentations...
«En silence, vous vous déplacez dans la cour et vous observez tout ce qui vous en tour en donnant un nom aux parties de l’école que...

1. Décrivez de façon précise une leçon qui vous a particulièrement interpelée par la qualité de sa construction (déroulement, choix méthodologiques, gestion de la classe, etc…) iconProblématique : Comment l’entreprise effectue-t-elle les choix économiques...
«La production, fruit du capital et du travail», la documentation française, 2003

1. Décrivez de façon précise une leçon qui vous a particulièrement interpelée par la qualité de sa construction (déroulement, choix méthodologiques, gestion de la classe, etc…) iconDésigne tout type de processus permettant la désignation de représentants par un
«Il constitue aussi un facteur important d'orientation positive du vote populaire, puisque sa logique et sa dynamique [ ] influencent...

1. Décrivez de façon précise une leçon qui vous a particulièrement interpelée par la qualité de sa construction (déroulement, choix méthodologiques, gestion de la classe, etc…) iconConstruction de triangles
«Faites des groupes avec ces formes géométriques, collez-les sur une affiche, nommez-les puis citez les éléments qui vous ont permis...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.21-bal.com